uni-vers la conscience

uni-vers la conscience

Corps et émotions (Sel, Soufre)

oeil céleste.jpg      Je voudrais vous parler du corps et de l’émotion, car cela a un impact direct avec notre chemin spirituel ou contact avec notre maître intérieur, (être intérieur pour certains ou âme pour d’autres), afin d’avoir l’accès à la Conscience.

 

Le corps, le monde de la matière, le Sel en spagyrie, est un organisme vivant qui demande de l’attention (comme le monde végétal) et il est important de veiller à ce qu’il n’y ait pas d’état inflammatoire qui s’installe.

Si vous souffrez, le contact est perdu, donc la première chose à faire, c’est de prendre soin de son corps.

Le corps est trop souvent en suractivité ; Qui prend du temps pour l’inactivité ? Comme sur une plage, dans un bain, lors d’un massage ou d’un câlin. Dans ces cas là, le cerveau n’envoie plus de message au corps du genre (fait ceci, fait cela), alors tous les deux profitent du moment présent.

Je lis actuellement beaucoup de conseils sur l’alimentation, la médecine etc., et j’en conclue qu’il est souhaitable d’écouter son instinct, son intuition. Vous savez ce dont vous avez besoin, quel aliment vous convient, tout en restant dans la modération. Quelle médecine est la plus proche de vous et de vos convictions ? Ecoutez, tendez l’oreille (la bonne !), vous aurez toutes les informations. Certes il faut parfois passer sur la table d’opération si notre survie en dépend, mais ne tombons pas dans les extrêmes. Je ne dis pas non plus qu’il faille manger du sucre toute la journée, mais prenons du recul et regardons, il y a peut-être un problème lié à l’énergie.

Veillons à trouver un équilibre.

 

L’émotion, le moteur actuel dans nos sociétés.

L’émotion nous fait tourner en rond, c’est le désordre. L’émotion nous empêche d’ÊTRE.

L’émotion a un impact direct sur notre corps ; tout ce que notre cerveau vit notre corps le reçoit comme vrai, tous deux sont des « éponges ». Si le cerveau pense qu’il est en danger, le corps le croit, et là encore même résultat : il n’y a plus de contact avec notre Etre Intérieur.

Notre mode de vie cause la séparation, car si vous parvenez à un équilibre du corps et de votre état émotionnel vous retrouvez le contact et donc vous pourrez avoir accès à la Conscience car rien n’est séparé.

 

En spagyrie, le corps c’est le Sel, c'est-à-dire la matière et le Soufre le corps émotionnel. Si vous « souffrez », c’est que votre Sel - corps  a trop de Soufre - émotions.

Certaines personnes ont tellement de soufre, qu’elles sont allergiques aux aliments qui contiennent du soufre, le jaune d’œuf, ail, oignon, amande, noix, noisette etc.

La méditation, la respiration, le sport sont de très bons outils pour réguler le Soufre.

 

 

S’agissant du Mercure, ma compréhension est la suivante.

Pour moi le Mercure, c’est l’information, l’Alchimie le nomme Esprit.

 

- Au premier stade de notre compréhension, les informations viennent tout azimut*.

- Au deuxième stade, nous nous apercevons que des informations vraies hier ne le sont plus aujourd’hui et suivant l’angle d’observation notre point de vue change donc on en conclut que la vérité absolue n’existe pas (plutôt mouvant).

- Au troisième stade de notre compréhension le jugement n’existe plus, l’information devient libre et créatrice et devient un lien entre tous les mondes.

 

En quelque sorte, notre Mercure « vrai » comme disent les Alchimistes, serait notre maître intérieur à qui seul nous pouvons faire confiance pour mettre en résonance votre Sel et votre Soufre.

 

 

 

Travaillons sur notre Mercure, lien entre le Soufre et Sel.

Tel l’Alchimiste, veillez à un juste équilibre

 

 

 

 

*Azimut : mot du XVe siècle vient de l’arabe « az-samt » qui signifie chemin.



28/06/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres