uni-vers la conscience

uni-vers la conscience

Flamme jumelle ou Dyade

Former une dyade.jpg          Il n’est pas facile de vous parler de la relation dyadique ou flamme jumelle. Si j’en ai le ressenti, la compréhension de ce phénomène m’échappe encore un peu. Toutefois, je vais essayer de partager avec vous ce niveau relationnel.

 

La relation dyadique crée un lien très fort entre les partenaires. Peut-être ce lien est-il identique chez les jumeaux ? Ce lien forme une seule et même énergie, on pourrait dire qu’une énergie + une énergie ne créent pas deux énergies mais en créent une troisième de très haut niveau. Cette énergie puissante met en avant le plus profond de notre être. Elle en extrait nos inspirations véritables. Elle n’aura de cesse de nous faire avancer sur le Chemin que l’on doit parcourir. On y vit le dépassement de soi, au-delà de ses peurs, de ses limites, avec toujours plus d’ouverture du cœur.

 

Comme il est très bien souligné dans divers articles sur les flammes jumelles, pour vivre cette expérience fusionnelle il faut, dans un premier temps, avoir fait un travail intérieur. Il nous semble à Etienne et à moi qu’il est essentiel de parvenir à contacter son maître intérieur afin que l’égo laisse place à la conscience supérieure.

 

Lorsque l’on commence à rentrer en contact avec son être intérieur, ce que je vous souhaite, on peut dire que deux mondes se rencontrent. (cf l’illustration ci-dessous). Alors, un espace finit par se créer, un troisième monde, une troisième dimension. Cette symbiose est un subtil mélange du monde physique et des mondes subtils dont nous disposons. Un fait extraordinaire va alors se produire : une fenêtre s’ouvre toute grande sur plus de compréhension, sur plus d’amour universel.

 

Dessin dyade.png

 
      

 

Pour parvenir à cette étape, il nous faudra beaucoup de bienveillance envers soi-même, beaucoup de confiance en notre être intérieur.

Le chemin que l’on décide de prendre n’est pas toujours facile. L’incarnation nous contraint à des limites physiques par moments oppressantes dans le monde matériel où nous évoluons. La relation à l’autre exige un travail constant : faire confiance sans s’imposer ; prendre patience car les échanges demandent un temps d’assimilation ; ne pas craindre de reconsidérer ses points du vue, etc.

 

Le schéma ci-dessus, qui reflète l’aboutissement de la dyade, nous incite à avoir une démarche sincère, à avoir l’envie de comprendre* ces mondes subtils qui semblent nous échapper. Nul besoin de courir, les expériences de chacun, quelles qu’elles soient, participeront toujours à la compréhension du « qui suis-je ».

 

Vivre une expérience de flamme jumelle, former une dyade avec son être intérieur, c’est avant tout un voyage intérieur où l’intellect ne met pas son diktat, car « fais ce que tu dois ».

 

 

Isabelle

 

* Comprendre : c'est prendre avec



14/09/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres