uni-vers la conscience

uni-vers la conscience

Vent cosmique ou mouvement aléatoire

sky-2235735_640.jpgChanger notre façon de réagir m’apparaît comme une évidence. Nous avons généralement tendance, lorsque se présente à nous une situation fâcheuse, à nous fermer, pensant que cela nous ferait moins mal !!! et parfois à saisir la loi du Talion (œil pour œil, dent pour dent) en oubliant que chacune de nos actions peut être lourde de conséquence, ne soyons pas nos propres bourreaux.

 

Aujourd’hui, il y a une différence de taille : lorsque nous méditons, notre Être ou « Maître intérieur » nous invite, le plus souvent, à ouvrir notre cœur. De par la transformation et la configuration des énergies célestes, les voiles se lèvent, nous sommes sur la fin de la période matérialiste, notre Être aspire à de plus grandes et belles expériences.

 

Une nouvelle organisation se met en place, il s’agirait me semble t’il, du mouvement aléatoire ou vent cosmique.

 

Je m’explique :

Lorsque nous vivons une situation de blocage, interne ou externe, la seule alternative qui s’offre à nous aujourd’hui est de lâcher prise en ouvrant notre cœur et souvent, une prise de conscience s’opère et de fait, un changement de décor, de chemin, de priorité, évènements que nous n’aurions pas forcément envisagé.

Au fil de ces expériences, nous découvrons que cette organisation est complètement déconnectée de notre intellect, mais en son sein, elle détient la vie dans toute sa diversité, le nombre de possibilité que nous pouvons alors percevoir, nous paraît incalculable. Le cœur seul, est le plus proche de ce mouvement qui, intellectuellement, nous paraît désorganisé car nous ne le connaissons pas, il engendre pourtant la créativité.

 

Le cœur a ses raisons que la raison ignore.

 

Le mouvement aléatoire, sens philosophique :

 

Ce sont des mouvements aléatoires, à partir desquels une certaine et infinie liberté devient plausible.

 

Passage de la lettre d’Epicure à Hérodote résumant la physique atomiste :

 

« L’univers est infini, rempli d’un vide dans lesquels se meuvent les corps matériels composés d’atomes éternels »

 

Soyons unis à notre cœur. Isabelle


20/10/2017
0 Poster un commentaire

La réincarnation

 

locket-2569573_640.jpg     Il se peut qu’au cours de nos méditations, il nous arrive de voir des scènes de personnages que nous ne connaissons pas et pourtant ressentir certaines appartenances. Cela peut-être troublant.

 

 

Avec un peu de discernement, nous pouvons constater que ces expériences peuvent, parfois, être liées à nos vies antérieures.

Personnellement, je n’ai jamais cherché à en savoir plus.

Pourquoi chercher à en savoir plus ? Dans quel but ? Pour épater la galerie ?

J’ai le sentiment que cela ne fera pas avancer notre cheminement.

Alors me direz-vous : « Pourquoi voit-on ces images ? »

Lorsque nous méditons, c’est pour mieux appréhender qui nous sommes, nos inspirations, aspirations, intuitions, afin de faire connaissance avec notre Être « Maître intérieur » et tout ce qui l’a forgé. C’est pour cela que parfois, peuvent nous apparaître des réminiscences de nos vies passées. Il n’y a rien à renier, ni à juger, c’est ce qui nous a construit. Le passé n’est pas changeable, mais nous pouvons toutefois œuvrer au présent pour notre futur !!!

Dans nos vies antérieures, nous étions souvent en mode « survie », des temps et des époques de noirceurs ou les voiles étaient opaques avec très peu d’accès à la conscience.

 

 

Certaines personnes sont encore dans la loi du karma, loi qui fut récupérée jadis par les religions, afin d’établir la « bonne morale » du bien et du mal. Je ne dis pas que cela ne fut pas  nécessaire, mais, pensez-vous que la nature et le cosmos soient régis par cette morale ?

 

 

Aujourd’hui, avec la levée des voiles, faisons preuve d’Ouverture de Cœur, arrêtons de nous massacrer intérieurement, arrêtons ces jugements, car n’oublions pas que de la façon dont nous nous traitons, nous aurons tendance, sans forcément le vouloir ni nous en rendre compte, à traiter les autres à l’identique.

 

 

Il est temps d’utiliser les opportunités que la nature* nous offre dans cette incarnation.

 

Soyons unis à notre conscience. Isabelle

 

 

 

* La nature : Sens philosophique, idée d’ordre et de lois universelles.


10/10/2017
0 Poster un commentaire

La voix de l'Ame de Gwen CLAPPE

013.JPGJe partage cette vidéo de Tistrya qui se nomme "La voix de l'Ame" de Gwen Clappe, afin d'approfondir le sujet sur le pessimisme. Je vous souhaite une très bonne journée.

 

 

 

 



21/09/2017
0 Poster un commentaire

C'est quoi le pessimisme ?

smiley-1041796_640.jpgJe perçois le pessimisme comme une pollution fort bien orchestrée par nos médias et par la suite, entretenue du fait de notre individualité récurrente.

 

Pourquoi je dis pollution ?

Elle nous atrophie, nous ôtant toute vitalité, spontanéité et créativité.

Elle agit comme un tapis roulant « lobotomiseur », mettant les clés de notre liberté en d’autres mains. Tout espoir de se réaliser s’en trouve avorté.

 

Nous sommes tous issus du cosmos, cette énergie incroyable à l’origine de toute création, nous avons tous ce germe en nous.

Adopter le pessimisme, c’est rompre avec ce lien.

La création est faite de petite et de grande chose, il n’y a pas de différence, d’utilité ou de beauté, il y a juste un grand nuancier pour nous situer, afin de connaître nos inspirations profondes.

La vie d’un être humain devrait juste être l’expression de ce qui l’inspire.



Moi-même, j’ai versé dans le pessimisme et parfois encore, il m’arrive de trébucher. En ce qui me concerne, j’ai trouvé l’antidote : « l’Imagination ».

A vrai dire, je me suis inspirée de la nature. Lorsque nous la contemplons, l’admirons, nous prenons conscience que sa force c’est sa diversité « no limit », elle détient une dynamique propre dans son incessant renouvellement. Je pense qu’il est illusoire, désuet, de croire que la nature plierait sous le dictat de l’homme.

 

Afin de retrouver notre dynamique, notre imagination, méditons ! Allons dans notre antre, notre oratoire, notre cœur et retrouvons ce qui nous fait vibrer. En méditant, activons, impulsons notre imagination, demandons de l’aide à nos guides et à toutes les forces qui nous entourent car la nature même de la vie, c’est la Liberté.

 

Je vous, nous, souhaite une très bonne méditation. Isabelle


19/09/2017
0 Poster un commentaire

C60 pour les plus de 60

C60.jpg    Un des attraits de l’alchimie sur le plan matériel est qu’en plus de faire de l’or, la pierre philosophale sous sa forme d’huile s’appelait l’élixir, qui confère à son possesseur une vie considérablement accrue.

 

Nous avons connaissance de très peu de gens en vie sur la planète aujourd'hui qui possèdent cet élixir. Toutefois, il y a une recherche en plein essor pour augmenter l’espérance de vie, principalement menée par ceux qui ont adopté un point de vue matérialiste et Transhumanisme. L’une de ces voies se dirige vers des produits qui peuvent maintenir les télomères plus longs. Ces télomères sont les codes génétiques aux extrémités de l’ADN des cellules qui se raccourcissent à chaque fois qu’une multiplication des cellules se produit. C’est comme une photocopie qui est imparfaite, et qui se dégrade avec le temps. Une fois les télomères trop courts, la vie se retire car la multiplication cellulaire ne peut plus se faire adéquatement.

 

Une autre de ces voies, qui se rapproche plus de la recherche alchimique dont le meilleur exemple est présentée dans le livre de Weidenfeld, est due à un “accident” de la recherche. Un produit industriel qui avait besoin d’être testé afin de déterminer sa dose létale, fut testé en France sur des rats. La recherche s’est déroulée normalement, et les rats du groupe témoins sont morts à l’âge de deux ans, comme prévu. Ceux qui avaient été sujets de l’étude n’en finissaient pas de mourir, même après des injections de produits cancérigène et de radiations qui auraient tué un rat. A la fin, les chercheurs ont tué les rats afin de conclure l’étude. Mais leur espérance de vie avait augmenté de plus de 90% et en plus ils n’avaient pas de signe de cancer comme ceux trouvés dans les rats témoins. A ce jour, la dose létale a été déterminée en injectant ce produit dans de l’eau à raison de 10% du poids des rats. Ils sont morts, mais comme l’un des chercheurs l’a fait remarquer, 10% d’eau aurait tué les rats de toute façon.

 

Quel est ce produit alchimique ? Du carbone, tout simplement, mais pas n’importe quel carbone. Ce carbone est connu sous le nom de Buckminsterfullerine, en hommage au designer Américain Buckminster Fuller qui avait inventé des formes géodésiques qui portent son nom. Pour réaliser ces formes, il fait construire un module à 60 pointes, reliées entre elles par des pentagrammes, tout comme un ballon de foot.

 

Dans le domaine des lubrifiants, ce carbone 60 est très recherché car ces buckyballs sont des nanoparticules plus ou moins rondes, qui permettent une fluidité inégalée par les huiles synthétiques modernes et servent dans les moteurs haute performance.

 

Mélangé avec de l’huile d’olive, ce produit fut administré oralement aux rats de l’étude. Ce mélange prend deux semaines dans une centrifugeuse, mais une fois obtenu, ce produit est stable à l’abri de la lumière.

 

De nombreuses personnes ont franchi le pas qui consiste à essayer sur eux-mêmes et une industrie de C60 dans l’huile d’olive, ou d’autres huiles consommables par les humains, est née. Ce produit agit comme un antioxydant, et semble-t-il en profondeur. Les premiers à avoir essayé, dont le doyen en France frôle les 87 ans, pensent que ce produit prend du temps puisque toutes les cellules du corps humains, surtout celles des os mettent 7 ans à se renouveler.

 

La visibilité de ce produit augmente, et PID* va frapper fort, car les groupes pharmaceutiques n’aiment pas la compétition.

 

Cet article ne prétend pas recommander le C60 pour la consommation, encore moins pour soigner, ceci restant tout à fait du domaine des professionnels de la santé, mais seulement pour attirer l’attention sur ce produit étrange et à titre d’information seulement.

 

La question intéressante de notre point de vue est de savoir si les alchimistes avaient découvert des moyens, notamment grâce au Vin Philosophique, de synthétiser des produits que seule notre industrie moderne sait fabriquer.

 

Patrice



*Peur, Incertitude et Doute


31/08/2017
0 Poster un commentaire