uni-vers la conscience

uni-vers la conscience

Maître intérieur


C'est quoi le pessimisme ?

smiley-1041796_640.jpgJe perçois le pessimisme comme une pollution fort bien orchestrée par nos médias et par la suite, entretenue du fait de notre individualité récurrente.

 

Pourquoi je dis pollution ?

Elle nous atrophie, nous ôtant toute vitalité, spontanéité et créativité.

Elle agit comme un tapis roulant « lobotomiseur », mettant les clés de notre liberté en d’autres mains. Tout espoir de se réaliser s’en trouve avorté.

 

Nous sommes tous issus du cosmos, cette énergie incroyable à l’origine de toute création, nous avons tous ce germe en nous.

Adopter le pessimisme, c’est rompre avec ce lien.

La création est faite de petite et de grande chose, il n’y a pas de différence, d’utilité ou de beauté, il y a juste un grand nuancier pour nous situer, afin de connaître nos inspirations profondes.

La vie d’un être humain devrait juste être l’expression de ce qui l’inspire.



Moi-même, j’ai versé dans le pessimisme et parfois encore, il m’arrive de trébucher. En ce qui me concerne, j’ai trouvé l’antidote : « l’Imagination ».

A vrai dire, je me suis inspirée de la nature. Lorsque nous la contemplons, l’admirons, nous prenons conscience que sa force c’est sa diversité « no limit », elle détient une dynamique propre dans son incessant renouvellement. Je pense qu’il est illusoire, désuet, de croire que la nature plierait sous le dictat de l’homme.

 

Afin de retrouver notre dynamique, notre imagination, méditons ! Allons dans notre antre, notre oratoire, notre cœur et retrouvons ce qui nous fait vibrer. En méditant, activons, impulsons notre imagination, demandons de l’aide à nos guides et à toutes les forces qui nous entourent car la nature même de la vie, c’est la Liberté.

 

Je vous, nous, souhaite une très bonne méditation. Isabelle


19/09/2017
0 Poster un commentaire

Les 4 vérités de l'esprit par James Tyberonn

flower-2197679_960_720.jpg       Je vous transmets ce texte qui me parle et résonne en moi. La plupart d'entre nous ressentons cette période de transition les mots parfois nous manquent. Peut-être que ce texte vous éclairera. Je vous souhaite une très bonne lecture. Isabelle

 

 

 

Le futur est le passé réécrit…. En fait, si Vous êtes conscients de « Qui-Vous-Êtes », Vous pouvez changer ce qui fut, l’honorer, le libérer, et permettre aux choses d’être transmutées pour que demain soit un autre jour, et pour que toutes « les Entités » que Vous avez été dans toutes vos vies précédentes puissent être libérées, et ainsi rejoindre la Conscience de « Qui-Vous-Êtes » dans « La Maison »….

 

La 1ère Vérité de l’Esprit, est que l’Esprit ne connaît pas le résultat de votre voyage ici sur Terre… Dieu ne sait pas ce qui va arriver, ne connaît pas le résultat… Votre séjour sur Terre n’est pas planifié à l’avance… Vous êtes Ceux qui créent chaque nouveau moment… Vous êtes dans la Conscience humaine et dans un corps humain, Vous vivez en dehors du « Cercle » de la 1ère Création… « Les Êtres de Lumière » vivent à l’intérieur du Cercle de la 1ère Création, dans un état de Conscience différent du vôtre… Chaque jour, chaque moment, chaque choix que Vous effectuez crée quelque chose de nouveau… L’Esprit (le Un Eternel-Dieu) ne connaît pas les conséquences…

 

La seconde Vérité de l’Esprit, est que Dieu n’a pas de programme établi… Il s’agit d’expérience… Votre séjour concerne l’expérience… Tout ce que Vous faites, et tout ce que Vous traversez permet de « nourrir » la Création en retour… L’espoir en chaque Humain est de comprendre la notion d’être… et cette notion est simplement de vivre dans la Conscience de « Qui-Nous-Sommes »… Pensez au jugement que Vous portez sur Vous-même ainsi qu’à la culpabilité, à la honte… Zappez sur la Conscience de Dieu un instant, et constatez qu’il n’y a pas de jugement… Constatez qu’il y a seulement l’Amour et la Compassion… Il n’y a pas de test… Cela est tout simplement…. Dieu ne Nous juge pas… Nous Nous jugeons Nous-même… Dieu ne Nous teste pas…. Nous Nous testons Nous-même… Nous Nous cherchons, et en cela, Nous trouvons toujours sur notre chemin un moyen de ne pas voir la vérité en face… Tout est parfait !…. Tout a sa raison d’être… Pensez que Dieu est Amour… « Il » ne connaît pas la dualité… « Il » en fait l’expérience à travers Nous qui l’avons créée…

 

La troisième Vérité de l’Esprit, c’est que personne ne peut faire les choses à votre place, ni Dieu, ni les Anges, les Archanges et tous Ceux qui sont de l’autre côté du voile… C’est en étant dans la Conscience de « Qui-Vous-Êtes », en étant dans une confiance totale, en étant dans votre Présence, que les synchronicités arrivent, et que Vous pouvez « Nous » remercier et Vous remerciez aussi… Honorez-Vous et honorez ce que Vous Êtes… Il y a une couverture électromagnétique qui entoure votre conscience, et qui rend l’accès très difficile aux « Êtres de Lumière »… Le voile se dissipe quand on évolue et que Nous sommes dans l’Amour de « Qui-Nous-Sommes »… Alors « le Pont » peut avoir lieu entre ce que Vous Êtes ici sur Terre et ce que « Nous Sommes » dans les niveaux Ethériques… Vous faites les choses par Vous-même…. Vous êtes les Créateurs… Aucun pouvoir extérieur tient les ficelles… Toute la Puissance est en Vous… Commencez à utiliser la Divinité qui arrive maintenant dans votre « Être » pour changer et affecter votre Création…

 

La quatrième Vérité de l’Esprit, est que Vous n’êtes plus liés par le Karma ou par les contrats… Vos contrats ont été remplis… Vous n’êtes plus liés par le passé… Votre Karma est libéré… Car toutes ces vies s’étant écoulées, ayant fini enterrées ou brûlées sur Terre, une grande partie de leur Energie est restée sur cette Terre…et a été maintenue par Gaïa… Il est temps de libérer… Libérez vos vies passées, et laissez-les retourner à « La Maison »… Elles Vous remercient pour le travail que Vous avez fait, car ce que Vous avez fait les a libérées…. Avez-Vous pensé que ce que Vous êtes maintenant n’est plus ce que Vous avez été…alors laissez aller les choses, ne Vous retournez plus…acceptez maintenant que Vous êtes un « Être Divin » et que rien ne Vous rattache à votre passé, et encore moins à vos vies passées… Acceptez-les pour ce qu’elles ont été… Honorez-les… Acceptez de les laisser aller sans jugement…rien qu’en étant…en étant reconnaissant de ce que Vous avez été et qui Vous a amené dans la Conscience de « Qui-Vous-Êtes »… Avez-Vous jamais compris que tout est en Vous, et que maintenant tout s’accompli pour Vous servir, Vous libérer, et Vous amener là où Vous devez aller…pour Vous ouvrir à votre Divinité…et à L’accepter dans votre « Être »…

 

Laissez-Vous aller pendant cette période de transition, car beaucoup ressentiront un grand malaise, un vide, un rien, une sensation d’abandon…. R e s p i r e z profondément, restez Vous-même… Soyez simplement dans un espace d’Amour et de permission… Ne cherchez pas à tout prix à savoir ce qui se passe… Laissez faire les choses dans une confiance totale… Ne Vous laissez pas impressionner par ce qui se passe et encore moins par tous Ceux qui Vous diront que ce n’est pas approprié… Laissez votre Cœur Vous dire combien il est important de rester dans sa Présence, et ressentez la douce Présence de l’Amour en Vous… Faites-Vous aider par un Facilitateur…. Et restez dans une confiance totale en ce que Vous Êtes… Reposez-Vous… R e s p i r e z… Allez dans la Nature…

 

Puis Vous traverserez le processus de permission, d’autorisation finale… Ce sera un défi… Permettre et accepter toutes les choses qui sont dans votre Vie…de Vous mettre en retrait, et de permettre au processus de prendre place… Dans la Nouvelle Energie, restez simplement en position de permettre… N’essayez pas de changer le résultat, mais comprenez simplement ce qui se met en place….

Le fait de permettre amène la compréhension, et Vous verrez ainsi comment la Création fonctionne… Vous pourrez créer à partir d’un espace dans votre « Être » que Vous n’avez jamais ressenti auparavant… Il est bon de ne pas se faire de soucis pour ce qui est de notre réalisation… Tout s’en vient à Nous si Nous savons rester Nous-même sans même vouloir comprendre comment les choses peuvent arriver… Il n’y aura rien contre quoi lutter dans votre esprit ou à forcer à partir du Cœur… Vous serez dans une nouvelle perspective, comprenant comment les choses fonctionnent réellement…. Vous pourrez créer d’une manière aimante, dans la compréhension, d’une manière fluide…

 

Il est bon de rappeler qu’il est arrivé un moment crucial où Vous ne pouviez pas aller plus loin, où la Création Elle-même ne pouvait pas aller plus loin…où Elle a atteint une impasse dont le moyen de la traverser se situait dans un endroit minuscule appelé « Terre »… Vous avez choisi de venir sous « le voile » faire l’expérience de la dualité pour aider à dépasser les limites de la Création telle que Vous La connaissiez… C’est pourquoi Vous n’avez pas compris « Qui-Vous-Etiez » vraiment… Le véritable travail que Vous faites ici sur Terre se détache, se dégage de tout le reste de la Création pour continuer l’expansion, continuer la croissance d’une façon qui n’était pas possible avant… Maintenant, Vous arrivez à un point de transition avec tout le travail que Vous avez fait, toute cette libération de ces sacrifices que Vous avez faits… Vous arrivez à l’étape finale de votre voyage, de votre accomplissement… Comme Vous traversez la période de « rien », Vous traverserez ensuite la période de « permettre » toutes choses, la période où Vous verrez comment les choses fonctionnent vraiment… Ce n’est pas le moment d’essayer d’affecter ou de provoquer les résultats, mais simplement d’observer comment les Energies fonctionnent… Après cela, Vous commencerez à connaître une véritable intégration… Vous commencerez à accepter la Divinité en Vous, avec la compréhension et la Sagesse pour l’utiliser…pour devenir ensuite un Enseignant pour tous Ceux qui suivent le même chemin…et il en est ainsi !….

 

 


26/08/2017
3 Poster un commentaire

Juste des représentants

meditation-2214532_1280.jpg          Sur terre nous sommes juste des représentants de notre âme.

 

Nous sommes responsables de notre corps que la nature a mis à notre disposition pour que notre âme puisse faire l'expérience de la matière.

 

Nous devons veiller au bon fonctionnement de la circulation des enseignements, car notre corps est notre athanor et notre sang notre Graal initié par notre cœur.


14/06/2017
0 Poster un commentaire

Retour à l'unité de Gregory Mutombo

all-1228968_1280.jpg   Je vous propose une vidéo de Grégory Mutombo, il n'y va pas par quatre chemins mais il soulève des points intéressants. Je vous souhaite une bonne visualisation et une très bonne semaine.

 

 

 

 

 


 

 


17/04/2017
0 Poster un commentaire

Le processus d'apprentissage de l'âme par Pamela Kribbe

eye-1173863_1280.jpg   Je partage ce texte qui me parle et me touche. Je vous souhaite une très bonne semaine.

 

 

Chacun de vous s’est engagé sur un chemin intérieur avec beaucoup de détermination. Il n’y a rien qui vous donne autant le sentiment d’accomplissement que lorsque vous commencez à entendre et à comprendre la voix de votre propre cœur, de votre âme. Pour vous c’est quelque chose de tout aussi essentiel que l’oxygène que vous respirez ou que le pain et l’eau qui nourrissent votre corps et vous permettent de vivre. Un tel engagement intérieur indique qu’une transformation s’est déjà produite au niveau de votre conscience. 

Pour beaucoup d’entre vous elle a eu lieu avant même de naître dans cette vie. Votre âme, arrivée à un certain stade de son évolution, a souhaité vivre une incarnation où elle serait vraiment visible, une vie qui lui permettrait réellement de se manifester au cœur de la réalité terrestre de votre vie de tous les jours.

 

Il faut avoir vécu un certain nombre de vies sur Terre avant de parvenir à entendre l’appel de l’âme de cette façon. Au cours des vies plus anciennes il a été nécessaire et naturel pour l’âme d’acquérir des expériences de vie sur Terre. Elle avait besoin de temps pour se familiariser avec la vie terrestre et avec la dynamique de la matérialité et des émotions sur ce plan. Être ici est une expérience d’apprentissage pour l’âme. D’une certaine façon, elle sait déjà tout avant de commencer à s’incarner, mais cette connaissance n’a pas encore été mise en pratique, elle manque d’ancrage. C’est une sagesse qui n’est pas encore basée sur l’expérience. Simplement dit, c’est la distinction entre la connaissance théorique et la pratique. Si l’âme, au plus profond d’elle, sait déjà tout, ce n’est que par l’expérience de la vie à travers différentes formes et incarnations que ce savoir peut devenir une sagesse pratique et tangible, et c’est ainsi que naît l’amour.

 

Lorsque la sagesse se matérialise réellement à travers la forme terrestre d’un être humain, ce qui distingue cet individu n’est pas seulement la connaissance théorique mais la chaleur, l’amour, la patience et la compassion que la personne rayonne vers les autres. Ces qualités démontrent qu’une alchimie, une transformation s’est produite dans la conscience de l’âme de cette personne. Ce changement peut s’opérer seulement lorsque l’âme entreprend le voyage de l’incarnation ; ce chemin à travers la chair et le sang, à travers la douleur et les hauts et les bas de tout un éventail d’émotions. Ces expériences sont nécessaires pour que la sagesse vivante et l’amour puissent naître. De ce point de vue, devenir un être humain, naître dans un corps physique et devoir traverser l’ignorance, la douleur, la peur et le doute, relève d’un acte héroïque. En le faisant vous permettez volontairement à une partie de votre conscience et de votre connaissance intérieure de se voiler afin d’incarner la sagesse à un niveau beaucoup plus profond.

 

Ce que je décris ici est en fait ce que signifie canaliser, ou devenir un conduit, au sens large du terme. Canaliser n’est pas seulement le fait de recevoir un message, c’est tout le processus de relier son centre divin – à travers une âme – à un corps terrestre dans une incarnation physique et une contraction de la conscience, pour devenir une forme unique située dans le temps et l’espace.

 

Ce qui peut sembler être une descente vers la limitation et l’obscurité en réalité crée un chemin vers la lumière ; une lumière constamment plus puissante. Tel est le processus créatif que vous entreprenez avec votre propre âme. Le fait d’ouvrir à nouveau la connexion avec votre âme, avec vos origines, et d’essayer de l’ancrer dans votre vie quotidienne est une expérience très significative pour vous qui êtes devenu un être humain sur Terre. Pour se développer, l’âme a besoin de passer par une longue période où elle oublie sa propre existence et se familiarise exclusivement avec l’expérience de vie sur Terre. C’est pourquoi au début du chemin et même longtemps après, vous ignorez votre sagesse innée et votre connaissance originale, vous plongeant pleinement dans les énergies captivantes et puissantes de la Terre.

 

Mais pour certains d’entre vous, l’heure est venue de vous rappeler, de vous élever à nouveau vers la Source d’où vous êtes venus et d’entendre à nouveau la voix de votre âme. Dans ce mouvement de retour vous commencez à percevoir le vrai but de votre développement : relier le royaume céleste de sagesse et de connaissance divines et le royaume terrestre de sensations et d’expérience matérielles. De cette façon vous devenez un canal entre Ciel et Terre et vous créez quelque chose de nouveau et de précieux pour la Création dans l’ensemble. Autrement dit, vous êtes prêt.

 

Je voudrais souligner quelque chose d’important par rapport à cette connexion avec votre sagesse supérieure, l’énergie de votre âme, qui a déjà acquis une grande expérience au cours de vos nombreuses incarnations précédentes. Ce qui vous empêche de laisser cette énergie originelle, cette sagesse de l’âme de se manifester dans vos vies, c’est avant tout que vous vous efforcez de rester petit. Afin de laisser circuler l’énergie de votre âme à travers vous ici et maintenant, il est nécessaire que vous croyiez en votre propre grandeur. Vous devez accepter que vous êtes réellement un ange lumineux et rayonnant, façonné à la fois par le royaume divin et par vos nombreuses incarnations sur Terre, au cours desquelles vous avez appris à dépasser la souffrance et l’anxiété tout en prenant davantage conscience de qui vous êtes véritablement. Il est temps de reconnaître la grandeur de votre être et de votre propre histoire et d’affirmer désormais « Je suis Cela ». Tel est le pas que vous avez à faire actuellement pour que votre âme puisse s’incarner entièrement et circuler librement à travers votre corps et votre être terrestre.

 

Je vous invite à prendre un instant pour vous observer. En quoi vous considérez-vous indigne, pas assez bien, voire mauvais, comme si vous aviez fait quelque chose de terrible ? Peut-être que vous avez le sentiment d’avoir pêché, ou d’avoir échoué ? Prenez un moment pour porter toute votre attention sur votre corps énergétique. Voyez si vous percevez une zone sombre se distinguer quelque part. Cela peut aussi se traduire par une douleur ou une tension, sous laquelle se trouve une charge de pensées négatives à votre sujet. Observez ce qui émerge. Il est possible que vous voyiez paraître l’image d’un enfant, ou que vous ayez simplement une sensation. Quel que soit votre ressenti, cela symbolise un fardeau que vous portez. Or, vous êtes tellement habitué à porter certains fardeaux que vous ne les percevez plus comme tels. Vous avez l’impression que ces charges font partie de votre état normal. Mais votre état normal est un état joyeux. Un état normal et équilibré est celui où vous vous acceptez totalement, où vous dites « oui » à la vie et lui faites confiance, où vous savez que vous êtes très bien tel que vous êtes. Non pas que vous êtes parfait selon un quelconque idéal à l’extérieur de vous, mais que vous êtes digne et bon simplement parce que vous faites partie intégrante de l’ensemble. Vous avez votre place, vous êtes important et vous êtes libre d’explorer tout ce que vous souhaitez explorer.

 

La colère et les pensées ou émotions négatives sont autorisées, tout comme le doute, le désespoir et la résistance. Observez un instant ce qui se présente à votre esprit. Peut-être que vous ne vous sentez pas à votre place ici ou que vous vous sentez blessé car vous n’avez pas l’impression d’être reconnu, ou peut-être vous a t-on dit que vous n’étiez pas assez bien… Il existe chez quasiment chaque personne des images de soi dévalorisées qui sont restées actives et il est important de repérer ces images et les accueillir dans votre lumière, car c’est elles qui bloquent votre canal. Par canal, je veux dire au sens le plus large ; le fait d’être ouvert à votre âme.

 

Prenez une grande respiration pour apaiser votre ventre. Invitez ensuite l’énergie de votre âme à vraiment prendre place dans votre corps et dans votre cœur. Invitez-la surtout dans la zone du ventre qui est le siège énergétique du pouvoir et de l’ancrage mais également l’endroit où vous avez peut-être retenu des blessures enfouies. Voyez si vous arrivez à créer et à vraiment ressentir un sentiment de dignité. Votre ventre sait comment le faire, il est relié à la Terre et il sait que vous avez votre place naturelle à la fois ici et dans le cosmos, que vous êtes vraiment bienvenu sur Terre.

 

Pouvez-vous trouver dans votre ventre la certitude tranquille que vous allez bien ? Connectez-vous à cette connaissance profonde et créez une vraie place pour vous-même. Imaginez qu’il y ait un espace énergétique autour de votre corps, aussi grand que vous trouvez approprié pour vous et assez grand pour contenir votre lumière. Permettez à cet espace de s’étendre jusqu’à vos pieds et ensuite jusque dans la Terre. Sentez que vous devenez vraiment présent ici. Il est possible qu’en le faisant vous constatiez que l’énergie de votre âme souhaite repartir vite vers le haut. Cela est dû aux mémoires de rejet, voire de violence, qui rendent douloureux le fait de demeurer présent ici. Mais je vous demande néanmoins de vous y rendre et d’affirmer intérieurement que vous êtes en sécurité, même ici. Laissez la lumière de votre âme remplir tout votre abdomen et sentez que vous êtes pleinement accueilli ici. Laissez la lumière circuler dans vos jambes et descendre dans vos cuisses, vos genoux, vos mollets, vos pieds et jusque dans la Terre. C’est l’intention de canaliser que votre essence fait circuler en vous et descendre jusque dans la Terre. Accueillez toute votre grandeur, votre beauté et votre puissance. Sachez combien votre grandeur inspire et aide les autres. Vous n’entravez personne en vous permettant d’être grand.

 

Voilà le message que je voulais vous livrer aujourd’hui. Lorsque vous souhaiterez canaliser l’énergie de votre âme, soyez conscient de ces vieilles images dévalorisantes qui sont encore présentes dans votre vie. Prenez l’habitude de remplir votre ventre et tous vos chakras inférieurs de la lumière de votre âme, ainsi elle deviendra plus réelle, plus tangible et elle pourra rayonner jusqu’à la Terre. C’était cela votre intention et c’est ce qui, par dessus tout, vous donne un profond sentiment d’épanouissement.

 

©Pamela Kribbe

APPRENTISSAGE Traduction Kathleen Bentley
//www.jeshua.net/fr/gate/gate23.htm

 


23/01/2017
0 Poster un commentaire