uni-vers la conscience

uni-vers la conscience

Boite découverte


La voix de l'Ame de Gwen CLAPPE

013.JPGJe partage cette vidéo de Tistrya qui se nomme "La voix de l'Ame" de Gwen Clappe, afin d'approfondir le sujet sur le pessimisme. Je vous souhaite une très bonne journée.

 

 

 

 



21/09/2017
0 Poster un commentaire

Comment marquer sa nouvelle maison

sculpture-2209152_640.jpg    Après des mois de recherche d’une nouvelle maison, Etienne et moi, nous avons enfin trouvé la perle rare. D’emblée et simultanément un profond ressenti nous a saisis, la maison nous appelait.

 

Dès notre arrivée  et dans les semaines qui suivirent,  j’ai été attentive à l’atmosphère de cette maison, en particulier à l’empreinte laissée par les anciens occupants.

 

Dans chaque pièce, j’ai donc essayé :

 

-        de ressentir les émotions imprimées sur les murs et sols,

-        d’analyser mes propres émotions  (suis-je calme ou plutôt agitée ?),

-        de capter  la qualité de l’air (est-ce une maison plutôt humide, plutôt sèche ?).

 

Ce premier petit état des lieux rapidement effectué,  je suis passée à la phase suivante, assainir la maison pour l’alléger avant même d’envisager la pose des tentures et papiers peints.

 

Pour une maison trop sèche, j’utilise des produits ménagers gras (ex : produit à base d’huile de lin), cela va donner des rondeurs à l’environnement. En ce qui me concerne, en méditation, mes contacts sont plus difficiles dans une maison sèche, j’y suis agitée, les images sont trop éthérés « fugitives ». Ayant moi-même une nature plutôt sèche, peut-être que cet environnement ne me convient pas.

 

Pour une maison trop humide, je choisis des produits désinfectants. Cela peut favoriser le travail intérieur. En méditation, par exemple, je suis envahie d’une charge émotionnelle,   j’ai tendance à être influencée par l’astral lunaire.

 

Pour connaître le taux d’hygrométrie de sa maison on investit dans l’achat d’un hygromètre sachant que l’idéal se trouve entre 40 et 60 % d’humidité.

 

Après cette phase de nettoyage matériel, je reviens plus profondément sur celle du ressenti psychique. Je sais que la pratique d’un travail intérieur facilite grandement  la perception  de  l’énergie d’un lieu. Aussi, dans chaque pièce, je vais tenter de capter  l’atmosphère qui s’en  dégage, si possible l’analyser. A cet effet, j’installe le calme en moi pour laisser monter les éventuelles émotions qu’il me faudra ensuite maîtriser.

 

Ici, je vous livre une de mes expériences. Au début, chaque fois que j’allais me laver à la salle de bains, lorsque j’étais face au miroir, j’avais l’impression d’avoir un problème à la poitrine, la panique d’avoir un cancer m’envahissait, état que je n’avais jamais ressenti auparavant. Assez vite, j’ai su que cette émotion n’était pas la mienne. En effet, le plus souvent une émotion qui nous arrive soudainement n’est pas la nôtre, c’est juste l’indicateur d’un problème qui surgit d’un lieu ou d'une personne.

 

Lorsqu’il s’agit d’un problème très personnel, aussitôt notre instinct, ou notre petite voix, se manifeste attirant notre attention pour que nous prenions en charge ledit problème. Mais dès que nous prenons conscience que l’origine de l’émotion provoquée ne nous appartient pas, elle s’atténue et tend  à disparaître. Il faut apprendre à discerner l’origine de nos propres impressions de celles qui ne nous concernent pas ce qui, reconnaissons-le, reste une démarche délicate.

 

En fait, si nous ne sommes pas vigilants, nous risquons d’alimenter nos premières  impressions d’une manière erronée et elles parviendront à devenir les nôtres  selon la « loi d’attraction ». Je m’explique ; Si je suis dans la crainte d’un obstacle qui m’apparaît d’emblée insurmontable (maladie, licenciement, problème financier ou sentimental…) et si je n’y prends garde, je m’installe dans cet état, je lui donne de l’épaisseur, j’en deviens prisonnière. Alors que si je ne le reconnais pas comme me concernant, l’émotion cesse tout simplement d’exister.

 

Les anciens occupants de notre maison l’ont tout naturellement marquée de leur empreinte, de    leur vitalité, et pour l’un d’entre eux son empreinte fut plus profonde dans la salle de bains.

 

A notre tour, petit à petit, nous imprégnons de notre énergie les différents lieux de notre nouvelle maison. Puisque, comme tout un chacun, nous  avons le pouvoir inné de charger toute chose, même inconsciemment, nous débattons de nos tourments  à l’extérieur de la maison.

 

A l’intérieur de la maison pour une pièce trop puissante en énergie, celle où on a du mal à se pauser, il vaut mieux préférer des activités calmes comme le dessin, la couture, la méditation, facilitées par l’atmosphère douce et lumineuse d’une bougie. Pour les pièces à l’effet soporifique, on aérera régulièrement jusqu’à  faire des courants d’air, en essayant de la marquer avec des activités dynamiques comme la musique rythmée, la danse. Au début ces activités seront assez courtes. Pour purifier les énergies, équilibrer les vibrations,  nous disposons encore de toute une palette : changer la couleur des murs, utiliser odeurs et parfums émanant de l’encens (benjoin), ou de plantes sèches (armoise, sauge). Un diffuseur d’huile essentielle est une bonne acquisition ; la lavande ou l’orange douce créeront une atmosphère paisible ;  à contrario, le cèdre ou bien la menthe poivrée dynamiseront une pièce.

 

 Il est vrai qu’avec le temps, forcément tout naturellement, notre maison se chargera de notre énergie.

 

 

Maintenant à chacun de jouer.    Isabelle


16/07/2017
0 Poster un commentaire

Des énergies qui peuvent nous bousculer par Nadia Marty

vague-énergies-300x148.jpg        Ces derniers jours, beaucoup d’entre vous, perçoivent des perturbations,

 

d’autres les vivent plus ou moins bien ou intensément. Pourquoi, nous sentons-nous bousculer ? Depuis l’équinoxe, des énergies qui peuvent bousculer sont présentes. Selon, où nous en sommes dans nos vies cela demande des ajustements.

 

L’équinoxe passé nous a amené des énergies qui nous demandent de rester dans des liens de cœur comme je vous le disais dans l’article relatif à l’équinoxe. La nouvelle lune du 28 mars nous a poussé à aller de l’avant. Et la tempête géomagnétique qui a commencé fin mars à elle-aussi amenée des énergies très fortes nous poussant à hausser nos vibrations. Avec toutes ces énergies, nous avons parfois du mal à les recevoir de manière fluide et à les intégrer à notre quotidien.

 

Pour certains, cela est plus facile que pour d’autres, tout dépend d’où nous en sommes vibratoires et dans la justesse dans notre vie. Pour tous ceux et celles pour qui ces périodes sont chahutées sachez que vous avez la capacité et le pouvoir d’agir. Comment ? Il s’agit de construire une vie basée sur des fréquences d’amour et de respect de qui vous êtes. Tout ce qui ne respecte pas cela dans votre vie va être ou est déjà remis en question. Pour construire une vie juste pour vous, il est temps de prendre des décisions et de les acter. Bien sûr selon les changements que vous avez à mettre en œuvre, il peut y avoir le réveil de peurs diverses et variées. Sachez simplement que si vous prenez le chemin du cœur et du respect de votre être profond, les énergies présentes seront là pour vous porter.

 

Je suis consciente que tous ces mots sont parfois difficiles à entendre ou à mettre en œuvre. Ce que je peux vous dire : faites, les choses à votre rythme, un pas à la fois, ayez confiance en vous. Vous savez ce qui vous remplit dans votre vie et ce qui ne vous remplit plus. Il vous suffit de prendre le temps au quotidien de prêter attention à ce qui vous remplit, tout ce qui ne vous remplit pas finira par sortir de votre vie. Parfois, cela se fera plus ou moins facilement certes, cela sera plus ou moins facile à vivre, certes, mais cela prendra le chemin qui vous permettra de rayonner.

 

Toutes ces énergies ne sont pas là pour vous bousculer, elles sont là pour nous aider à aller de l’avant. Prenez le temps de les intégrer, laissez-les mettre la fluidité nécessaire dans votre vie. Acceptez-les, elles sont là pour le meilleur pour vous pour que vous puissiez construire la vie qui vous convient à vous, là où votre cœur est ouvert et où vous ressentez la joie de la vie.

 

Mes conseils pour passer plus facilement ces moments :

– Prenez le temps de sortir de votre vie ce qui ne vous nourrit plus pour faire la place au meilleur.

– Prenez du temps dans votre quotidien pour faire ce qui vous nourrit (écoutez de la musique, méditez, marchez, écrivez…).

– Prenez le temps de vivre dans la joie et le cœur tout simplement.

Vous avez le pouvoir de mettre plus de joie et de fluidité dans votre vie, cela dépend de vous. N’attendez pas que ce soit quelqu’un qui prenne les décisions pour vous. Reprenez votre capacité de choix et d’action. Les énergies présentes sont là pour vous soutenir.

 

Si vous vous sentez débordées, vous pouvez aussi demander de l’aide, vous faire accompagner énergétiquement, psychologiquement… Ceci n’enlève en rien votre capacité de décision. Le choix de demander de l’aide est aussi une décision qui mène vers un mieux-être. La seule chose qui nous est demandée est de garder notre pouvoir de décision et d’action.

Avec tout mon cœur, je vous souhaite de pourvoir vivre au mieux ces énergies dans votre quotidien.

 

Nadia Marty


10/04/2017
0 Poster un commentaire

Nouvelle Lune le 28 mars - je plante ma graine en conscience

pasqueflower-.jpg       Je vous invite à regarder la vidéo de Sandrine, ce qu'elle nous dit me semble très juste, la conscience n'est pas chose aisée car nous manquons beaucoup de confiance en nous. Je vous laisse découvrir son beau message, je vous souhaite une bonne soirée.

 

 

 

 

 



25/03/2017
0 Poster un commentaire

Prévisions énergétiques de Mars 2017 par Emmanuel Dagher

 

BOUGIE.jpg    Temps de Feu, Temps d’Action!

 

 

 

Chers Amis,

 

Il y a beaucoup d’énergie de feu dans le monde en ce moment, ce qui est une autre façon de dire qu’il y a de grands changements et beaucoup de mouvements.

Cela signifie également que le moment de passer à l’action est Maintenant !

Si nous avons eu la sensation de stagner ou d’hiberner un peu, les énergies puissantes qui nous sont accessibles actuellement vont aider à faire bouger les choses à nouveau.

Pour ceux qui se considèrent comme des empathes, qui sont très sensibles et conscients des énergies des autres, l’énergie de feu peut parfois être ressentie comme perturbante.

Passer du temps dans la nature, s’assurer que nous sommes bien hydratés et avoir une pratique spirituelle quotidienne qui aide à nous ancrer, va aider à apaiser tout sentiment d’instabilité.

 

Voici quelques-unes des façons dont l’énergie de feu peut se manifester dans notre vie :

 

La Passion • La Motivation • La Vitalité • La Colère • L’Excitation • La Joie • L’Augmentation du désir sexuel • Les Sautes d’HumeurL’Inspiration • La Créativité

 

Si vous avez remarqué ces énergies un peu plus que d’habitude, maintenant vous savez pourquoi !

Les énergies énumérées ci-dessus sont un indicateur que les choses bougent en nous et autour de nous.

Quand on leur donne un exutoire sain, elles servent de véhicule qui nous transporte vers le genre de réalité que nous désirons vraiment.

Ces énergies de feu nous soutiennent dans l’ancrage de l’énergie d’action extérieure. Elles peuvent aussi nous aider à nous sentir plus vivants.

C’est le moment idéal pour commencer de nouveaux projets, prendre de grandes décisions, voyager, bouger, démarrer une nouvelle relation, s’investir, trouver un nouveau passe-temps, ou suivre un cours pour apprendre quelque chose de nouveau.

 

L’Amour comme Chemin Quotidien

 

Alors que ces énergies de feu s’embrasent, elles nous soutiennent puissamment dans le choix de l’amour.

L’amour nous permet de voir la perfection en tout. Il nous permet de voir au-delà des illusions de séparation.

Choisir l’amour comme chemin quotidien est une pratique puissante. Certains jours, il peut être difficile de choisir l’amour, alors n’oublions pas d’avoir de la douceur envers nous-même tout au long du chemin.

Nous avons été élevés dans un monde dominé par la pensée du cerveau gauche qui tend à regarder de haut les capacités du cœur. Pourtant, nous pouvons éprouver plus d’amour en choisissant de penser moins et de ressentir plus.

Il est important de comprendre que les émotions ne sont pas la même chose que les ressentis intuitifs. Les émotions sont des réactions mentales qui jugent quelque chose comme étant bon ou mauvais.

 

Le ressenti intuitif n’est pas un jugement. Il est la résonance de votre cœur supérieur avec une chose qui est vraie ou pas pour vous. En d’autres termes, votre cœur réagit soit en se contractant, soit en entrant en expansion.

 

Nous avons également appris que l’action est préférable au ressenti et à l’intuition. Et pourtant, l’amour est moins dans le faire et plus dans l’être.

En entrant dans cet état d’Être qu’est l’amour – en vivant à partir du cœur et en cessant tout jugement – l’Univers est toujours là pour nous soutenir sur le chemin.

Parce que lorsque nous choisissons de vivre dans l’amour, l’Univers arrange tout dans notre monde extérieur afin que nous puissions expérimenter encore plus d’amour.

Plus nous prenons conscience de ces opportunités et que nous les saisissons, plus il devient facile d’ancrer l’amour dans notre réalité comme mode de vie.

Il est important de réaliser que même si ce qu’on nous a enseigné est différent, l’amour réel ne met aucune condition. Ce qui n’indique pas non plus une faiblesse.

Il est temps de prendre conscience que les systèmes de croyances sont simplement des structures mentales qui nous distraient. Elles nous éloignent de notre vraie nature qui est basée sur le véritable amour. Un amour qui ne juge pas et qui ne nous fait pas souffrir ou qui ne nous met pas en difficulté. Un amour qui ne nous oblige pas à abandonner ou à cacher une partie de nous-même.

 

Le véritable amour est une fréquence indéfectible qui circule dans toute vie. Choisir d’être et d’incarner l’amour signifie que nous nous alignons immédiatement à ce flux constant.

À  ce moment-, toute résistance à la vie disparaît, de sorte que tout dans notre vie circule beaucoup plus facilement.

 

Notre Soi Supérieur: Le Pouvoir de l’Amour

 

Comme nous avons tant d’idées fausses sur ce qu’est vraiment le ‘pouvoir’, beaucoup d’entre nous ont hésité à récupérer leur pouvoir inné. Nous avons tendance à l’associer à un pouvoir abusif, celui qui est corrompu ou qui contrôle.

Une utilisation du pouvoir basée sur l’ego est habituellement une sorte de créativité mal dirigée – une fausse forme que le mental a créé à la suite de la perte de connexion à son Soi Supérieur.

C’est une forme d’autoprotection qui vient de l’oubli que nous n’avons pas besoin d’être contrôlant extérieurement. Nous sommes toujours en sécurité et pourvus à un niveau supérieur.

Et dans cette ère nouvelle et passionnante où nous sommes maintenant, nous nous souvenons collectivement de la vérité de ce qu’est réellement la puissance de notre Soi Supérieur.

 

C’est un éveil puissant nous permettant de récupérer pleinement notre pouvoir véritable et authentique qui s’intéresse uniquement au service de notre bien supérieur et à celui de chacun.

 

En ces temps où tant d’entre nous s’élèvent vers la cinquième dimension, nous sortons de la dimension inférieure de dualité, du jugement et de l’étroitesse d’esprit.

Ce qui nous libère afin de nous éloigner des illusions du faux pouvoir extérieur qui nous a été montré depuis si longtemps et d’intégrer la véritable puissance de notre vraie nature intérieure – celle-ci reposant sur le pouvoir de l’amour.

 

Se Libérer du Rôle de Victime

 

S’il y a jamais eu un moment pour se libérer des archétypes de victime auxquels nous, les Êtres humains, nous nous sommes identifiés depuis si longtemps, c’est maintenant.

Nous pouvons naturellement honorer ces archétypes pour avoir servi à nous protéger et à être en sécurité pendant des milliers d’années. Lorsque notre mental regardait un monde dangereux, il se concentrait uniquement sur la survie.

Mais nous savons maintenant qu’un monde qui se construit principalement sur l’idée de survie n’est pas un monde en alignement avec qui nous sommes par essence: un Être Divin, porteur d’Amour qui est notre but suprême.

En tant qu’Êtres d’Amour Divin, nous sommes ici pour faire bien plus que de survivre. Nous cherchons maintenant à nous épanouir et à nous aimer nous-mêmes ainsi que le monde qui nous entoure, en affirmant que nous sommes constamment en sécurité et protégés, même si notre mental basé sur la survie peut essayer de nous dire le contraire.

Alors que nous nous libérons du rôle de victime, nous pouvons désormais accueillir joyeusement notre Soi Supérieur.

La libération d’une conscience de victime implique d’intégrer plusieurs idées puissantes, même si elles semblent aller parfois à contre-courant.

 

La première étape consiste à accepter chaque personne, chaque expérience et chaque situation extérieure qui se présente à nous, sans essayer de la changer.

Nous n’avons pas à être d’accord avec tout ce (ou ceux) que nous rencontrons. Nous devons seulement libérer la nécessité de laisser les conditions extérieures – et les réactions que nous avons – définir qui nous sommes. Grâce à l’acceptation, nous libérons également la nécessité de nous attarder sur le passé et sur ce qui a pu être.

 

La deuxième étape importante vers la libération de conscience de victime est de nous libérer du besoin de blâmer.

Nous avons tendance à ressentir le besoin de blâmer lorsque quelque chose va mal, parce qu’on nous a appris qu’il y a toujours quelque chose ou quelqu’un en dehors de nous-même qui est bon / mauvais ou qui est bien / mal – quelqu’un ou quelque chose qui est responsable de nos expériences.

Nous sommes arrivés à un stade où nous savons que cela ne peut pas être vrai. Et que blâmer les autres nous éloigne toujours de la paix de notre Soi Supérieur.

 

C’est pourquoi le Dalaï-lama a dit: «Lorsque vous pensez que tout est la faute de quelqu’un d’autre, vous souffrez beaucoup. Lorsque vous vous rendez compte que tout vient de vous-même, vous apprenez à la fois la paix et la joie».

Nous savons maintenant que nous sommes les créateurs de toutes nos expériences.

Nous pouvons libérer la nécessité de juger simplement en réalisant que lorsque nous fonctionnons à partir de notre Soi Supérieur, nous nous reconnaissons comme Créateur de tout ce que nous sommes et de tout ce que nous expérimentons.

Lorsque nous agissons ou ressentons en tant que Soi Supérieur, nous ne faisons que ce qui semble être en alignement avec notre cœur supérieur en libérant ce qui ne l’est pas.

Nous blâmer ou blâmer les autres empêche notre connexion à notre Soi le plus Élevé, le plus Divin.

 

La troisième étape pour nous libérer du rôle de victime, c’est d’assumer l’entière responsabilité de notre vie et de notre bien-être.

La mentalité de victime n’approuvera pas nécessairement ce nouveau comportement. Elle pourrait bien résister quand elle entend que nous sommes responsables de notre vie et de notre bien-être.

Elle sent qu’elle perd son emploi. Et elle ne peut plus se consoler en se séparant d’elle même, soutenue par l’illusion que tout ce dont nous avons besoin doit venir de l’extérieur de nous-mêmes.

Il est naturel de ressentir cette résistance. Mais alors que nous prenons la responsabilité de notre vie et de notre bien-être, nous sortons activement de la conscience de victime pour passer à la conscience de Créateur.

 

C’est dans notre conscience de Créateur que nous pouvons déplacer les montagnes. A ce moment-, lorsque nous revendiquons notre véritable pouvoir intérieur, nous sommes capables de manifester l’aspect le plus authentique et le plus puissant de nous-mêmes.

En appliquant ces trois étapes, nous soutenons activement notre transition d’une conscience de victime à une conscience créatrice.

Au fur et à mesure que nous avançons dans la Conscience Créatrice, nous nous rappelons que dans notre cœur, nous avons toujours été l’Amour lui-même.

C’est ce qui se passe en ce moment.

Nous nous rappelons que nous sommes tous des membres d’une même famille. Et les illusions de séparation – que ce soit par la race, les genres, les rôles, les titres d’emploi, les systèmes de classe, les structures, les religions et les orientations sexuelles – se dissolvent et s’évanouissent.

 

L’amour fait un retour extraordinaire dans la conscience de l’humanité.

L’amour a toujours été ici, mais maintenant, il est au centre de la scène.

Soyez dans cet espace!

Jusqu’à la prochaine fois,

Miraculeusement vôtre,

 

Emmanuel


06/03/2017
0 Poster un commentaire