uni-vers la conscience

uni-vers la conscience

Elixirs Floraux

 

purple-pageantry-winds-4482653_640.jpg    C'est avec grand plaisir que je vous présente une liste de fleurs solarisées par mes soins.

Je me suis inspirée du livre de Gurudas ; Elixirs floraux et médecine vibratoire.

La préparation consiste à choisir une plante qui pousse dans notre environnement infuser dans de l'eau de source 3 à 4 h au soleil par temps clair. Les élixirs contiennent de l'alcool afin de les stabiliser.

 

Mon intérêt c'est surtout porté sur l'influence qu'ils peuvent avoir sur notre nature psychologique et spirituelle. L'élixir va nous permettre d'accentuer ou d'atténuer notre état, afin de percevoir une autre façon d'être dans l'intention de libérer le corps de certaines tensions. Je vous souhaite une très belle découverte !

La liste évoluera au gré de mes inspirations.

 

Je préconise 7 gouttes dans un petit verre d'eau 2 à 3 fois par jour.

 

L'élixir de 10 ml est vendu 10 euros + 2.20 d'envoi.

Lors de l'achat, merci d'inscrire le N° de l'élixir.

 

 

 

 
N° de l'élixir :

 

 

 

 

1 - ANGELIQUE

 Informations d’ordre supérieur,

Alignement de tous les chakras, nadis, méridiens et corps subtils,

Fortifie le système nerveux,

Soigne de nombreux déséquilibres neurologiques tels que l’épilepsie,

Excellent élixir pour le biofeedback, l’hypnose et l’hypnothérapie,

Favorise le sens de l’équilibre,

Soulage diverses maladies cardiovasculaires,

Soulage les problèmes d’ulcérations de la peau et l’eczéma,

Peau avec une texture relâchée,

Communication avec les forces angéliques.

 

 

 

2  -  ARMOISE

  Réintègre les synapses et favorise les échanges entre les neurones et le cerveau,

 Lésion du cerveau dus aux miasmes de la syphilis,

 Augmente le quotient intellectuel,

 Aide à entrer en état alpha,

 Eveille des facultés psychiques, telles que la télépathie,

 Fortifiant universel pour tous les corps subtils, méridiens, nadis et chakras,

 Aux individus très frustrés et à ceux qui croient que tout l’univers est contre eux,

 Favorise l’assimilation des vitamines B,

 Amplifie les propriétés de l’ARN,

 Point de contrôle : centre coronal.

 

 

 3 - BARDANE 

L'élixir floral de Bardane aide à l'intégration des nouvelles expériences de vie et des leçons que l'on peut en tirer,

Il accélère le processus d'élimination,

Il permet de nettoyer nos plans de conscience et de purifier nos énergies,

Il vient poser de la douceur sur nos émotions négatives, apporte repos et paix intérieure, 

Le nettoyage qu'il permet de faire nous rend plus réceptif, l'esprit plus vif et ouvert.

 

 

 4  - BOURRACHE

 Elle accroît le courage, chasse le chagrin, rend plus heureux,

Ouvre le centre cardiaque,

Atténue les tensions du corps émotionnel,

Elle accroît la vitalité du corps,

Facilite l’assimilation du calcium, fer, magnésium, zinc,

Apporte vitalité au niveau des surrénales, système sanguin, squelette et glande thyroïde,

Fortifie le méridien du cœur, c’est aussi le point de contrôle.

 

 

5 - CALENDULA

Communication verbale chaleureuse et harmonieuse dans la parole comme dans l’écoute,

Apporte de la douceur.

 

 

6 - CAMOMILLE MATRICAIRE

Stimule la pratique de la méditation,

Fortifie le système nerveux et réduit les tensions,

Fortifie les reins et le système respiratoire,

Stimule la glande pinéale,

Source d’harmonie et d’organisation au sein des états créatifs tel que la méditation,

Stimule des propriétés semblables à celles de la morphine,

Aligne de corps mental

Assimilation de la sagesse la plus élevée et des informations d’ordre théorique,

Stabilise au niveau des émotions, décontracte l’estomac,

Harmonise le flux des méridiens,

Eveil le centre frontal et le centre mineur situé à la pointe de l’index,

Facilite l’assimilation des vitamines,

Pour le développement spirituel et la guérison.

 

 

7 - CAROTTE SAUVAGE

 Epanouissement de la vision intérieure,

Perception de l’aura,

Développe des facultés télépathiques,

Fortifie les yeux,

Active la glande pinéale,

Tonique pour la colonne vertébrale plus particulièrement pour atlas,

Ouvre le centre coronal et le bulbe rachidien,

Calme le corps mental,

Point de contrôle : Atlas, coronal.

 

 

 8 - CYNORHODON

 Augmente le quotient intellectuel,

A du mal à aller au bout de ses projets,

Stimule le centre laryngé et frontal,

Fait circuler les centres racine et coronal.

 

 

9 - EAU DE SOURCE

Pour les personnes avec une grande sévérité envers eux-mêmes,

Répression des besoins vitaux,

Calme intérieur,

Souplesse et liberté intérieure,

Fait circuler tous les centres supérieurs.

 

 

10 -  ESCHSCHOLZIA ou Coquelicot de Californie

 Manque d’équilibre spirituel et psychique,

Permet de percevoir les auras et les esprits de la nature,

Libération d’informations provenant de l’alignement des corps spirituel, mental et causal avec le corps astral,

Stimule la créativité artistique,

Oxygène le système circulatoire,

Facilité à l’assimilation de la Vitamine A,

Meilleure assimilation de l’or qui est un important remède en cas de sclérose en plaques et autres maladies nerveuses,

Miasme de la Syphilis et les problèmes de l’ouïe.

En vaporisation sur les yeux et les oreilles (problème lié à l’équilibre).

 

 

 11 - IPOMEE

 Tonique pour le système nerveux,

Aide à se lever le matin,

Aide à se débarrasser d’habitudes nerveuses telles que fumer et usage d’opiacés,

Elimine les opiacés du système nerveux,

Quelque influence sur le corps émotionnel,

Remédie à des manifestations d’irascibilité nerveuse telles que des grincements de dents, des bavardages ou des états nocturnes agités provoquant des insomnies,

Fortifie les méridiens,

Point de contrôle : Colonne vertébrale.

 

 

12 - JASMIN

 Cet élixir régularise la sécrétion des muqueuses, les nasaux, sinus, la gorge et poumons,

Peut-être utilisé en pommade pour la peau et en vaporisation pour les cavités nasales,

Stimulant ne pas prendre au coucher (sauf pour les sinus),

Il détruit les virus, élimine les excès d’acidité et les toxines accumulées dans l’appareil digestif, plus spécialement le colon,

Les muqueuses sont souvent le rejet d’un surplus de protéines dans l’organisme,

Le jasmin stimule l’étincelle divine qui réside dans le centre cardiaque,

Point de contrôle sont la poitrine ou le méridien des riens au milieu du mollet.

 

 

13 - LAVANDE

 Stimule le centre coronal et le centre frontal, ce centre engendre une vivacité d’esprit,

Le centre coronal intègre des aspects du Soi Supérieur à la personnalité,

Purifie les méridiens,

Stimule les états visionnaires et réunit les individus avec leur Soi Supérieur afin d’éliminer les obstacles karmiques dans l’évolution spirituelle,

Elimine les anciennes relations karmiques entre deux individus,

C’est un élixir de grande valeur pour les individus qui ont une pratique spirituelle et plus particulièrement lorsque certains conflits émotionnels font obstacles à leur évolution,

Peut être utilisé dans l’eau du bain.

 

 

14 - MAUVE

Vaincre la peur de vieillir,

Facilite la ménopause,

Traite les tensions dues au vieillissement,

Aide les adolescents à assumer la puberté,

Vaincre le manque d’assurance suscitée par l’apparence physique,

Aide à avoir un bon équilibre sur le plan mental et psychologique,

Tonique pour le système endocrinien,

Fortifie la glande pituitaire et le système circulatoire en particulier les veines associées au cerveau,

Revigore les tissus cutanés,

Facilite la régénération des tissus spécialement ceux de la peau,

Favorise la reproduction de l’ADN,

Augmente la mémoire cellulaire,

Traite les varices,

La sénilité provoquée par le durcissement des artères et certains problèmes cardiaques,

Restaure la virilité,

Soulage les hémorroïdes,

Divers affections de la peau,

Application externe,

Point de contrôle : Bulbe rachidien et le tendon d’Achille.

 

 

15 - MILLEPERTUIS

Fortifiant universel,

Libère toute peur,

Ne pas différencier les émotions du mental,

Aide aux voyages de l’âme au-delà des plans astraux inférieurs,

Assimilation du Zinc, magnésium et phosphore,

Application externe : les poumons.

 

 

16 - MOURON

Aide les personnes qui ont un problème avec l’image du père et les hommes qui ont des problèmes relationnels avec les femmes,

Il confère de harmonie dans les rêves,

Elimine les cauchemars intenses et troublants,

Influence les centres, cardiaque, frontal et coronal,

Influence les corps, mental, émotionnel et spirituel,

En application externe pour stimuler les centres, cardiaque, frontal et coronal.

 

 

 17 - LA MÛRE

 Pour un état léthargique,

Indiquée pour les peurs d’une personne mourante,

Ou la crainte que quelqu’un va mourir,

Soulage la dépression que résulte de la mort d’un être aimé,

Stimule les reins, le foie, le cœur et les poumons,

Le système endocrinien est purifié,

Rapproche les corps spirituel et causal du corps physique,

Peut révéler des talents cachés,

Prendre au coucher pour des enseignements d’ordre supérieur peuvent ainsi être révélés dans les rêves,

Assimilation de la vitamine E,

Tous les minéraux, plus spécialement le fer.

 

 

18 - ORTIE

 Cet élixir traite les problèmes psychologiques rencontrés dans les foyers agités et perturbés,

L’ortie abîme les reins lorsqu’elle est ingérée crus. En tisane, elle stimule la digestion, soigne le système urinaire et soulage les rhumatismes en purifiant l’organisme,

L’élixir fortifie les reins, les poumons et le système nerveux,

Peut soigner l’asthme, les inflammations nerveuses et les lésions des tissus internes des poumons,

L’élixir favorise l’assimilation du calcium, du potassium, du zinc, de la vitamine A et de toutes les vitamines B,

Il apporte un certains calme dans les corps émotionnel et éthérique,

Les points de contrôle sont les reins.

 

 

19 - PÂQUERETTE

 Cet élixir spiritualise l’intellect,

Il facilite une compréhension intuitive,

Il stabilise les personnes naviguant d’un groupe spirituel à l’autre sans trouver vraiment ce qu’ils cherchent,

Aligne les corps spirituel, émotionnel, causal et mental,

Stimule le centre du cœur,

Spiritualise les émotions et accroît l’humilité,

Remédie à une respiration trop superficielle,

Cet élixir est une trachéotomie liquide,

Application externe.

 

 

20 - PISSENLIT

 Le chemin de l’élévation, de la légèreté, de la croissance vers vos aspirations profondes, en partant d’un solide ancrage au sol,

Vient en aide à ceux qui sont trop dans la matière,

Soulage le stress,

Influence le corps mental et émotionnel,

Décontractant musculaire,

Point de contrôle : Cambrure du pied et l’intestin grêle,

Usage externe : Décontractant musculaire.

 

 

21 -  PLUMBAGO

 Eveil l’instinct,

Avoir confiance en soi,

Suivre son chemin,

Eveil le centre frontal,

Tonifie la glande pituitaire.

 

 

22 - POIS DE SENTEUR

Pour les personnes qui ont besoin de calmer leur corps émotionnel afin de les socialiser,        

Pour être dans le présent,

Fortifie les méridiens,

Eveil le centre sacré qui est associé au pancréas.

 

 

23 - POMME

 Pour ceux qui ne se sentent pas nets,

Souillés ou contaminés de l’intérieur ou de l’extérieur,

C’est le remède de la purification.

 

 

24 - PRUNELLIER SPINOSA

Transformer ses colères, ses peurs, angoisses, pensées obsédantes, afin de sortir des ténèbres,

Aide à trouver les causes et de les lâcher pour les transformer,

Vision de l’œuvre à construire,

Ouvrir l’espace à l’à-venir,

C’est une plante de transformation,

Aide à l’épanouissement.

 

 

25 -  ROMARIN

Permet de s’ancrer dans la matière,

Pour les personnes qui manquent de vitalité et de présence,

Pour les personnes désincarnées, manquant d’assise terrestre,

Crée un équilibre dynamique,

Equilibre le corps émotionnel,

Stimule la glande pinéale et le centre coronal,

Application externe.

 

 

26 - TULSIS

Pour ceux qui ont du mal à trouver un calme intérieur,

Fait circuler le corps éthérique, facilité le contact avec l’âme,

Fait circuler tout les chakras.

 

 

27 - ZINNIA

Donne la joie, le rire,

Individus agités, déprimés ou hypersensibles,

Contact avec l’enfant intérieur,

Problème relatif à l’image parental,

Instincts maternels ou parentaux insatisfaits,

Stimule le centre cardiaque et solaire,

Aligne les corps éthérique et émotionnel,

Usage externe : point au dessus des coudes (joie de vivre).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


23/09/2019
1 Poster un commentaire

Interview de Jean Dubuis au USA (vidéo traduite en français)

Nouvel arbre 001 (2).jpg    Aujourd’hui, j’aimerai partager avec vous une vidéo de Jean Dubuis qui n’est pas toute jeune (1994), mais qui est tout à fait à l’ordre du jour.

 

Jean Dubuis nous explique entre autres pourquoi il avait créé son association « Les philosophes de la Nature ». D’ailleurs, je tiens à vous préciser que tous les cours sont téléchargeables gratuitement sur :

 

http://www.portaelucis.fr/html/publications.htm

 

Je vous souhaite une très belle découverte.

 

 

 

 

 



09/09/2019
3 Poster un commentaire

Les quatorze chakras

aura chakra couleur.jpg   Vous connaissez les sept chakras qui palpitent sur le corps d’énergie. Mais la gamme étendue couvre deux octaves : les chakras y sont alors au nombre de quatorze.
 
Vous vous demandez pourquoi je parle d’octaves à propos des chakras. J’ai établi une correspondance qui me semble évidente entre les chakras et les notes de la gamme. C’est ainsi que je les nomme en abrégé, par la lettre code qui indique la note dans la plupart des pays — sauf en Français. J’ai déjà eu l’occasion de dire et de montrer que le français est une langue initiatique. Vous allez avoir l’occasion de le vérifier une fois encore dans cet article.
 
Voici l’équivalence entre la notation internationale des notes de musique, et les notations italo-françaises :
C = ut   D = ré   E = mi   F = fa   G = sol   A = la   B = si
 
Ces noms viennent du latin, elles sont issues d’un chant religieux, plus précisément l’hymne à St Jean-Baptiste. C’est Guido d’Arezzo qui les a nommé en utilisant les initiales des sept phrases composant l’hymne : «Ut queant laxi, Resonare fibris, Mira gestorum, Famuli tuorum, Solve polluti, Labii reatum, Sancte Iohannes.» Le C du haut est une transformation de celui du bas, Ut, qui devient Do de Dominus.
 
J’ai parlé de quatorze chakras. Il y en a d’autres, ceux-ci ne sont que les principaux. Sur le schéma, on constate que les intervalles entre les chakras sont loin d’être aussi réguliers que les intervalles entre les notes de musique.
 
 
 
 chakras-quatorze.jpg
 
 
 
Pourtant je persiste dans cette équivalence. Les chakras émettent des vibrations qui correspondent aux notes de la gamme occidentale. Dans d’autres pays, en Asie notamment, la gamme est différente.  Je laisse aux Asiatiques le soin de faire une transposition qui leur parle davantage.
 
Le schéma montre un être humain en blanc et son aura en jaune. Je n’ai pas représenté le corps subtil, chacun peut l’imaginer à quelques centimètres autour du corps physique.
 
De haut en bas, voici l’énumération des quatorze chakras sur lesquels je travaille dans mes séances de reki :  deux chakras majeurs sont au dessus du corps physique, dans la partie supérieure de l’aura, D et C. Ils sont notés en noir sur mon schéma. L’emplacement exact des chakras correspond aux lignes, elles-mêmes situées juste au dessous des lettres.
 
Suivent les sept chakras du corps d’énergie ou corps subtil, B, A, G, F, E, D et C. Ils sont notés en rouge.Toujours sur ce même corps d’énergie se trouvent trois autres chakras dits mineurs : B, A et G notés en bleu.
 
Enfin j’ai mentionné deux chakras tertiaires dans la partie inférieure de l’aura, notés en noir.
 
Avant d’aller plus loin, je voudrais souligner l’équilibre du haut et du bas : aux deux chakras majeurs dans la partie supérieure de l’aura correspondent les deux chakras tertiaire dans la partie inférieure. Ainsi se vérifie le sage précepte de la Table d’Émeraude : ce qui est en haut est comme ce qui est en bas.
 
 
Les sept chakras centraux
 
J’ai déjà parlé de ces chakras dans un précédent article auquel je vous convie. Je me contenterai ici d’y revenir brièvement. De bas en haut, nous avons C rouge, le centre de base. C’est la pompe à énergie vrille qui alimente tout le schéma énergétique. Cette pompe à vrille est assisté dans sa tâche par un chakra secondaire, la plante des pieds, notée G bleu.
 
Au dessus du C, le D rouge correspond au centre sexuel. Dans ma pratique du reiki, le centre sexuel est intimement relié à un autre chakra secondaire, celui des chevilles, noté en A bleu sur mon schéma.
 
 
chakras-quatorze.jpg
 
 
 
Au dessus du D rouge se trouve le centre du ventre, noté E rouge. C’est le hara des Japonais. Il gère l’affirmation de soi, l’assurance, l’aplomb. Ceux et celles qui souffrent de timidité excessive auront bénéfice à un rééquilibrage de la circulation énergétique vers ce chakra, suivi d’un massage du ventre.
 
Plus haut vient le centre du cœur, au plexus cardiaque, en F rouge. Dans ma pratique du reiki, le centre du cœur est étroitement relié au chakra secondaire des genoux, B bleu. L’ouverture du cœur est le préalable obligé de toute vie intérieure. Seuls ceux qui ont eu le cœur brisé, déchiré, en miettes, sont capables d’aimer. Cet amour-là est le chemin qui a du cœur. Il mène à la Voie plus sûrement qu’aucun autre.
 
Plus haut, c’est le centre de la gorge, G rouge, qui préside à la magie. Le chant sacré, la parole envoûtante, l’énergie du verbe proféré ainsi que toute la magie sonore sont gouvernés par l’ouverture de ce chakra. Le centre de la gorge est relié au chakra sommital, la porte du ciel, situé au sommet de l’aura et noté D noir sur mon schéma.
 
Encore plus haut on a le troisième œil, noté A rouge, qui ouvre la clairvoyance, la claire audience et la connaissance immédiate. Ce chakra est connecté avec le premier chakra majeur, noté C noir. Quand le troisième œil est grand ouvert, la tête se vide comme par enchantement. La machine à fantasmes et l’usine à pensées sont en grève. Croyez-moi, c’est reposant.
 
Au sommet du crâne se trouve le chakra couronne, à la fontanelle. Il est marqué B rouge. Quand la couronne tombe, la fontanelle s’ouvre en grand, c’est l’éveil. Ton corps devient la Maison-Dieu. Voilà pour les chakras les plus connus.
 
 
Les chakras majeurs
 
Au nombre de deux, le Vibreur en C noir et la Porte des Étoiles en D noir, ils sont majeurs, non pas parce que les autres seraient mineurs, mais parce qu’ils sont en position dominante dans l’aura, juste au dessus de la fontanelle, donc arrosés en permanence par le flux qui jaillit de celle-ci, et dans le même temps qui s’y engouffre, car le mouvement d’éveil est ressenti comme une aspiration aussi bien que comme une absorption, celle d’un flux puissant qui vient d’en haut. Le flux ascendant émerveille et fait dire merci. Le flux descendant nettoie et régénère.
 
Le Vibreur a pour fonction d’activer la circulation des flux d’éveil issus et reçus par la fontanelle. Il est un peu le pendant du centre de base qui pompe l’énergie tellurique. Mais il est largement ignoré par la plupart des praticiens. Parfois je me demande si ces gens-là sont vraiment sensitifs. Quand je les regarde travailler, quand je les écoute en parler, je me pose la question.
 
L’ouverture du chakra vibreur correspond au second degré de l’éveil. Un Vibreur optimal fait un boulot prodigieux. Il active tout. Chez beaucoup d’entre nous, le Vibreur est paresseux, quand il est ouvert. Bien souvent il ne l’est pas. Endormi, il n’aide en rien le flux de vrille cosmo-tellurique, il peut même entraver le processus. Vif et alerte, le Vibreur fait briller les yeux, l’aura, la peau peut même devenir luminescente. Les Fils du Soleil et d’autres dieux d’avant avait une peau transparente qui brillait même en plein jour. C’est un effet de l’hyper luminosité de l’aura. Et c’est dû à l’action du Vibreur.
 
quatorze-chakras-caducee-.jpg
 
 
Le chakra Porte des Etoiles s’ouvre au troisième degré de l’éveil. Son nom est éloquent : tutoyer les étoiles, tout un programme. Inutile de déflorer cette effusion sublime avec des mots usuels, usés. Ils ne pourraient décrire un seul pétale de ce lotus qui en compte cent mille. Sachez simplement qu’il n’est rien de plus jouissif que de franchir cette porte-là. Toute ta vie, tu l’as portée, cette porte, hors de ta portée, pourtant tout près de toi dans ton aura. Juste au dessus du sommet de ton crâne. Disons à distance de couvre-chef…
 
Voyez comme la langue française est initiatique. Le chef, en vieux français, c’est la tête. On ne peut mieux dire. À notre époque hyper-intello, nous avons perdu la conscience de notre corps. Et quand je dis ‘nous’ je parle de nos têtes. Tout se passe dans la tête, tout vient d’elle, même nos rêves. Je parle des rêves ordinaires. Les rêves dirigés viennent du ventre. La tête est le chef. C’est la tête qui porte la culotte. La tête vient en tête, fais pas la tête, tête de con. Mon con joli. Beau comme un con. Mais je m’égare.
 
 
Les chakras secondaires
 
Je les baptisés secondaires, ça ne signifie pas qu’ils sont moins importants. Au contraire. Ils sont trop souvent délaissés, ce qui est dommage et dommageable. Notés en bleu, il s’agit des genoux, des mollets et de la plante des pieds. Comme on le voit, ils sont non seulement secondaires, mais doubles. Le schéma énergétique du caducée ne s’applique pas à eux. Pas plus qu’aux chakras majeurs. Il faut sentir et visualiser une autre circulation du vrille, la pratique peut y mener.
 
Sous le centre de base, principale pompe à vrille, se trouve un ensemble de chakras qui activent deux autres pompes à vrille, la plante des deux pieds. L’énergie brute du vrille est transformée par les chevilles puis par les genoux, avant de rejoindre le flux central qui s’origine au périnée, centre de base.
 
La plante des pieds est reliée au centre de base, car elles effectuent le même travail de pompage énergétique. Les chevilles sont reliées au centre sexuel. Les genoux au centre du ventre. Dans les genoux sont concentrés tous les engrammes liés à la tendresse sous une forme ou sous une autre. Un massage des genoux peut fort bien provoquer des larmes chez les personnes ayant souffert dans l’enfance d’un grave manque de tendresse.
 
 
Les chakras tertiaires
 
Les chakras tertiaires sont l’Ancre en F noir, et la Racine en E noir. Faisant pendant aux chakras majeurs, ces deux chakras sont sous nos pieds, dans la partie de notre aura qui s’enfonce sous le sol. La matière n’arrête pas le rayonnement.
 
Les fantômes et les corps astraux traversent les murailles, les montagnes et même le soleil. Pourquoi voudriez-vous que l’aura s’arrête au niveau du sol ? Elle est tout autour de nous, dans l’air, la mer ou la matière dure. Elle s’en fout. C’est notre âme, elle nous environne. Les pauvres lois de la physique n’ont pas d’effet sur elle. Au contraire, c’est elle qui a des effets sur les lois de la physique.
 
Le chakra de l’Ancre porte un nom éloquent, lui aussi. Il nous fixe dans une position subtile où il est facile de pomper l’énergie tellurique par la plante des pieds, mais aussi pas le chakra de base. Le pompage subtil sera beaucoup plus efficace quand on se trouve sur la terre, et non sur du ciment ou du goudron. La pierre, à condition qu’elle soit polarisée, présente bien des avantages dans cette nécessaire absorption énergétique.
 
Enfin, les pieds nus, posés directement sur ces surfaces sensibles, sont un atout supplémentaire. Pour sentir pleinement le flux d’énergie le plus fort du monde, à savoir celui de l’œil du labyrinthe de la cathédrale de Chartres, j’ai maintes fois expérimenté cet atout. Portez des nus-pieds faciles à ôter quand vous vous y rendez ; c’est plus discret que devoir ôter des chaussures fermées et des chaussettes !
 
À propos de labyrinthe avis à mes amis Bretons : celui de la cathédrale de Guingamp mérite le détour, sinon le voyage comme celui de Chartres. Il se trouve sous le porche de la rue marchande, malheureusement dans le passage de l’entrée, mais ça ne l’empêche pas de vous envoyer au ciel. Après l’essai, mettez-moi un mot pour décrire votre ressenti. Je suis friand de tout vos partages d’expériences.
 
 
Les racines
 
Enfin, les racines sont la partie subtile de l’être qui s’enfonce profondément dans l’infra-monde. Leur rôle est controversé. A travers eux, les créatures de l’infra-monde ont une possibilité de s’élever à notre niveau, passant par l’intérieur de notre aura et de nos corps subtils et physiques.
 
Quand j’ai compris ce phénomène, j’ai décidé de fermer ce passage que j’ai appelé la trappe de la cave. Je ne voulais plus que de la merde monte en moi et empoisonne l’existence ? La merde en question correspond aux alliés du nagualisme.
 
Mon bienfaiteur avait deux alliés, un homme-porte tout droit sorti de Castaneda et l’homme gris du Val sans retour, dans la forêt de Brocéliande. Les deux étaient effrayants et Flornoy n’hésitait pas à les sortir de sa gourde au bon moment. La terreur qui s’emparait alors de l’assistance semblait le ravir grandement. J’ai eu un allié moi aussi, du moins me l’a-t-on reproché. Terrifiant, ce monstre me sortait de la tête quand je me mettais en colère. J’en suis guéri maintenant, je lui ai donné sa liberté au Val sans retour, précisément. Cet endroit est un pôle négatif qui contient les entités de l’infra-monde, ainsi l’a voulu jadis la fée Morgane.
 
– Tu n’es pas obligé de fermer la porte de la cave, m’a dit Flornoy. Les créatures inférieures ont besoin de grimper. Que dirions-nous si toute ascension vers le monde supérieur nous était interdite ? Pour les inorganiques, s’élever à notre niveau correspond à l’éveil pour nous autres. Il est injuste et cruel de les en priver. La clé est de les laisser monter sans les garder en nous. Les laisser continuer leur ascension sans s’accrocher au sorcier qui les a tirés de leurs profondeurs.
 
Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. Plus l’arbre pousse et étend ses branches vers le ciel, plus ses racines s’enfoncent profondément dans la terre. C’est pourquoi j’ai nommé ce chakra tertiaire Racines. Je sais que ce nom est déroutant. Pour les Hindous, « le chakra racine, également appelé Muladhara en sanscrit, est le premier chakra du périnée, situé à la base de la colonne vertébrale et tourné vers le sol. La vie et le siège du Kundalini, roulés sur lui-même comme un serpent.  » (source)
 
Cela ne s’applique qu’à l’hindouisme contemporain. La science hindoue des chakras est devenue le pâle reflet de ce qu’elle était jadis, quand Rama d’Hyperborée l’enseignait aux humains. La racine située au périnée est valable pour le yogi dans la position du lotus qui passe sa vie assis sur son cul. Mais pour le guerrier qui a des jambes et les utilise, les racines se trouvent plus bas. Nos pieds ont une plante et cette plante a besoin de racines.
 
Source : https://eden-saga.com/

27/08/2019
1 Poster un commentaire

Les principes de base pour la libération d'une croyance. Canalisé par Taryn Crimi

eclipse.jpgAujourd’hui nous aimerions porter notre attention sur le thème de la libération des croyances limitantes. Cette question est soulevée bien souvent et c’est notre intention de partager notre perspective sur la façon dont vous pouvez libérer une croyance limitante que vous ne voulez plus avoir. Nous avons effleuré ce thème dans un message précédent “All conscious and subconscious beliefs of the parents are transferred to their children upon incarnation”. Cependant, aujourd’hui nous voudrions aller plus loin dans ce processus. Nous allons débuter avec une explication simple dans ce message et nous élaborerons dans des messages suivants. Maintenant que ceci est dit, débutons.

 

Tel que nous avons mentionné dans notre message précédent, en tant que nouveau-né toutes vos croyances se trouvent dans votre inconscient, il n’y a pas de croyances conscientes jusque-là. Ces croyances tenues par n’importe quelle âme nouvellement incarnée dans votre réalité sont choisies avec soin avant l’incarnation. Nous avons discuté un peu à propos de la façon dont les croyances inconscientes et conscientes des parents sont transmises à l’enfant lors de l’incarnation, mais ceci ne signifie pas que les croyances des parents sont les seules croyances que l’enfant a. Ceci signifie seulement que toutes les croyances des parents sont transférées à l’enfant. Les croyances inconscientes de chaque âme proviennent de différentes vies “passées”, ainsi que de croyances ancestrales maintenues à l’intérieur de la lignée génétique de l’enfant. Une fois que l’enfant commence à devenir un peu plus vieux, il est ensuite capable de commencer à former ses propres croyances conscientes. Rappelez-vous que vos pensées et vos croyances détermineront toujours comment vous percevez votre réalité. Ce que vous croyez est ce que vous percevez.

 

C’est notre intention de vous expliquer les principes de base de comment se libérer d’une croyance; nous irons plus dans les détails une prochaine fois alors que ceux qui auront été attirés vers ce message auront eu la chance d’assimiler l’information s’ils le choisissent.

 

Pour se libérer d’une croyance, vous devez d’abord devenir conscient de cette croyance. Comme nous le disons souvent, vous ne pouvez changer que ce que vous ne connaissez pas. Une fois conscient de cette croyance, vous pouvez l’examiner et déterminer si c’est quelque chose que vous voulez continuer à croire ou bien si vous aimeriez libérer ou retirer cette croyance. Vous pourrez évaluer cette croyance en déterminant quelles sont les expériences que celle-ci va créer. Est-ce quelque chose que vous aimeriez continuer à vivre ? Ou bien est-ce que cette croyance crée de la peur, de la tristesse, de la colère, de la séparation ou de l’anxiété ? Faire une liste de vos croyances sur un thème particulier peut être très bénéfique dans ce processus. Nous suggérons que vous écriviez vos croyances actuelles à propos d’un thème en particulier pour lequel vous êtes intéressé à revoir vos croyances actuelles, tel que l’abondance, la santé, l’amour, les relations, pour n’en nommer que quelques-uns.

 

Maintenant, les croyances conscientes ne sont pas difficiles à déceler puisqu’elles sont bien sûr conscientes. En d’autres mots, vous êtes bien au courant des croyances que vous maintenez qui sont conscientes. À n’importe quel moment, vous pouvez revoir vos croyances conscientes et déterminer si elles représentent ce en quoi vous voudriez continuer de croire, donc de vivre. Cependant, les croyances inconscientes sont un peu plus difficiles à revoir, puisqu’elles ne sont pas dans votre attention consciente. Elles créent cependant activement votre réalité, alors bien que vous ne soyez pas conscient de toutes vos croyances, vous continuerez de les voir sous forme physique, car elles créeront toujours la réalité que vous vivez. Alors que plusieurs d’entre vous accèdent à de nouveaux niveaux de conscience, vous rencontrez plusieurs nouveaux concepts qui viennent bousculer vos systèmes de croyances précédents à propos de la réalité dans laquelle vous existez.

 

Alors maintenant abordons l’idée de comment nous pouvons devenir conscient d’une croyance inconsciente. Rappelez-vous que toutes les croyances, peu importe qu’elles soient conscientes ou inconscientes, créent votre réalité. Vous pouvez regarder vos expériences dans ce moment présent; toutes les créations qui vous entourent en ce moment sont le reflet direct de l’ensemble de vos croyances. C’est de cette façon que vos croyances inconscientes vous sont révélées. Vos pensées et croyances ne peuvent jamais être gardées secrètes. Elles vont se manifester sous forme physique pour que tous puissent voir. Comment vous percevez votre réalité, comment vous vous sentez dans certaines situations, comment vous choisissez de réagir à une expérience est directement relié à vos croyances. Deux systèmes de croyances opposés vont percevoir une situation de façon très différente même si la situation qu’ils vivent est similaire. Le voile entre l’inconscient et les pensées conscientes s’amincit. Il viendra un temps où vous ne vivrez plus de séparation entre votre inconscient et votre conscient.

 

Alors que vous vous trouvez dans une situation donnée, c’est une opportunité de jeter un regard sur ce que vous avez attiré et créé pour vous-même. Est-ce quelque chose que vous aimeriez continuer de vivre ou voudriez-vous changer votre expérience pour obtenir le résultat souhaité ? Vous continuerez de manifester des expériences similaires et plus dramatiques jusqu’à ce que vous deveniez conscients de quelle croyance est responsable pour la création de cette expérience. Une fois que vous découvrez de nouveau une croyance inconsciente, vous êtes libre d’évaluer cette croyance pour déterminer si vous voulez la conserver ou la libérer.

 

Une fois que vous avez ciblé une croyance et que vous aimeriez la libérer, vous devez d’abord déterminer par quelle croyance vous aimeriez remplacer cette ancienne croyance. Il ne peut y avoir “aucune” croyance. Si vous avez utilisé notre suggestion d’écrire vos croyances conscientes en lien avec un thème particulier, vous pouvez maintenant écrire la nouvelle croyance avec laquelle vous voulez remplacer l’ancienne. Pour parvenir à libérer une croyance, vous devez non seulement être prêt et avoir la volonté de le faire, mais vous devez véritablement croire en la croyance avec laquelle vous la remplacez. Ceci est très important. Il ne vous fera aucun bien de vous dire simplement que vous ne croyez plus “ça”.

 

Vous pourriez vous demander comment vous serez capable de libérer une croyance profondément ancrée et de la remplacer par une qui est en accord avec vos désirs. Notre suggestion est d’avoir l’intention de voir dans votre vie quotidienne les preuves qui viennent valider la nouvelle croyance que vous voulez. Ce sur quoi vous portez votre attention prendra de l’expansion. Les humains ont souvent besoin d’une preuve; ils ont besoin de quelque chose de tangible pour arriver à changer leurs croyances. Toutefois, vous avez tous changé vos croyances à propos de quelque chose auparavant dans votre vie.

 

Vous attendre à rencontrer des situations qui vont valider votre nouvelle croyance avec laquelle vous voulez remplacer votre croyance limitante sera très bénéfique. Nous vous suggérons de travailler à remplacer une seule croyance à la fois. Vos intentions et vos attentes influencent directement votre réalité. Ayez l’intention de retirer une croyance limitante spécifique et attendez-vous à voir le changement que vous désirez. Vous devez changer ce que vous vous attendez à vivre si vous voulez vivre une expérience différente.

 

Comme nous avons dit plus tôt, les humains ont souvent besoin d’une “preuve” pour arriver à changer une croyance ancrée en eux. La preuve est cependant relative. Ce qu’une personne considère une preuve peut ne pas être suffisant pour quelqu’un d’autre. Tout ce qui importe est ce que vous rencontrez qui valide cette nouvelle croyance que vous voulez intégrer. Nous aimerions donner un exemple très simple pour démontrer notre explication. Disons que vous avez comme croyance que tous les chiens sont méchants. Cette croyance vient peut-être d’une expérience traumatique pendant votre enfance ou bien de quelque chose que l’on vous a appris. L’origine de la croyance importe peu. La croyance que tous les chiens sont méchants attirera inévitablement à vous des rencontres avec des chiens méchants, puisque c’est ce à quoi vous vous attendez. Même si un chien n’est pas agressif, votre perception de son comportement sera dictée par votre croyance.

 

Vos croyances sont toujours validées par la réalité que vous attirez à vous. La raison pour ceci est que c’est votre “vérité” qui est soutenue par votre système de croyances. Maintenant, disons que vous êtes conscient de cette croyance à propos des chiens et que vous voudriez vraiment libérer cette croyance et la remplacer par celle que les chiens sont de nature gentille. Cette croyance est très différente de celle maintenue par votre ancien système de croyances. Alors comment faites-vous pour la remplacer ? Avec votre intention de changer votre croyance. Ce sur quoi vous portez votre attention sera toujours attiré à vous. Alors que vous changez votre focus de “tous les chiens sont méchants” à “tous les chiens sont gentils par nature”, vous porterez votre attention sur la recherche de chiens gentils. Votre attitude et votre énergie changeront lorsque vous êtes autour des chiens. Ce changement attirera bien sûr à vous des expériences avec des chiens gentils. Une fois que vous aurez rencontré plusieurs chiens qui sont effectivement gentils envers vous, vous aurez la validation et la preuve dont vous avez besoin pour vous permettre de changer votre “croyance”. Maintenant il y aura peut-être un juste milieu plus facile à croire pour vous qui dit “ce ne sont pas tous les chiens qui sont méchants”, avant que vous soyez capable de retirer pleinement cette peur ancrée en vous. Alors que vous changiez vos attentes de comment sont les chiens, vous avez rencontré des expériences différentes. Ceci sert pour solidifier davantage votre nouveau système de croyances. Lorsque vous changez votre focus, vos attentes feront de même. Ce à quoi vous vous attendez se manifestera.

 

S’il vous plaît prendre note que nous expliquons ce processus en termes très simples, mais les croyances que beaucoup d’entre vous portent ne sont pas aussi claires et nettes que l’exemple que nous venons de donner. Il y a beaucoup de « sous-croyances” qui sont intimement liées à la croyance principale qui doivent également être supprimées. Nous pourrons élaborer sur ce sujet dans de prochains messages pendant que vous intégrez d’abord ce processus.

 

Bien que nous disions qu’il est possible de libérer une croyance limitante instantanément, vous devez avoir la croyance qui soutient cette transformation instantanée. La plupart d’entre vous n’ont pas cette croyance en ce moment, alors il est plus probable que vous connaîtrez un certain laps de temps avant que votre croyance change. Cependant nous vous dirons que la libération d’une croyance peut se faire aussi rapidement ou lentement que vous le permettez. Vous pouvez certainement demander notre aide et il nous fera plaisir de vous aider du mieux que nous pouvons, mais sachez que personne ne peut retirer cette croyance pour vous; ceci peut seulement être accompli par vous.

 

En apprenant comment retirer une croyance, vous laissez la “recette” exacte pour tous les autres qui pourront y accéder à partir des Archives Akashiques. Ceux d’entre vous apprenant en premier comment faire pour supprimer les croyances limitantes ouvrent la voie à tous les autres. Il est plus difficile pour ceux d’entre vous qui ont offert volontairement d’éclairer le chemin pour les autres. La majorité des humains peut seulement accéder aux Archives Akashiques inconsciemment pour le moment, mais cette information est bénéfique pour vous malgré tout. Comme vous continuez à grandir et à évoluer, vous apprendrez incontestablement à accéder à ces informations consciemment.

 

Maintenant que vous êtes conscient de nouveau que vous créez votre réalité avec vos croyances et vos attentes, vous êtes bien plus en mesure de consciemment diriger vos expériences dans votre réalité. Ceci est un processus d’apprentissage. Vous apprenez chacun à votre propre rythme. Vous contractez des “muscles” qui n’ont pas été utilisés dans cette vie. C’est pourquoi tant d’âmes étaient si désireuses de s’incarner à ce moment même, une période de changements dramatiques et explosifs ! Car vous êtes à un moment très délicat dans votre éveil en ce que vous êtes maintenant conscient de votre rôle en tant que créateur, toutefois nombreux sont ceux qui ignorent encore cette connaissance intérieure du subconscient. Combien intéressante nous trouvons votre évolution. Il nous émerveille de vous regarder retrouver votre mémoire, des cadeaux et des capacités que plusieurs ont tenus pour acquis dans les dimensions supérieures.

 

Nous demeurons fidèlement à vos côtés en reconnaissance de votre disposition dans cette occasion unique d’enseigner à l’univers comment l’on peut se plonger dans les vibrations très denses et s’élever dans les dimensions supérieures d’où vous venez.

 

Nous espérons que ce message vous ait servi d’une quelconque façon.

Dans l’amour et la lumière, nous sommes vos Guides Angéliques.

 

Traduit pour https://messagescelestes.ca

Source : https://www.angelic-guides.com


12/08/2019
1 Poster un commentaire

Dissoudre les voiles de l'illusion - Le karma

strip-bug-4265079_640.jpgLe karma est un ÉGRÉGORE qui nous lie tant que nous croyons en son pouvoir sur notre expérience, TANT QU’ON CROIT QU’ON PEUT COMMETTRE DES FAUTES ET QU’ON DOIT ÊTRE PUNI POUR CELA.

 

Le karma est basé sur des croyances entremêlées, dont :

 

  • – la croyance en la possibilité de la faute et la culpabilité ;
  • – la croyance en la loi des causes et conséquences ;
  • – la croyance dans le bien et le mal ;
  • – la croyance dans le pouvoir des malédictions et de l’effet retour ;
  • – la croyance que nous devons être puni si nous ne sommes pas parfait ;
  • – l’espérance en une justice surnaturelle ;
  • – la croyance au mérite de punitions et récompenses.

 

Quand il y a en nous, individu particulier, quelque chose qui résonne sur ces croyances, comme empreinte disharmonieuse dans notre champ, ou bien comme expérience de vie qui se présente, qui résonne avec ces croyances, nous sommes mis en résonance avec le « karma » humain correspondant.

 

Mais ce karma n’est pas le nôtre, individuellement, quelque chose qui nous appartiendrait et dont on serait réellement responsable depuis notre incarnation. C’est la collection des expériences humaines telles qu’elles sont stockées et coincées dans l’astral, en attente d’harmonisation, libération, intégration et réunification (voir la partie précédente « Rassemblement des parts multidimensionnelles »).

 

Lorsque je croyais encore au karma, que je n’avais pas mesuré que l’erreur fondamentale, essentielle, était là, précisément dans cette croyance, voici ce que m’a montré l’astral.

 

À l’intérieur, quand je me suis confrontée au karma, j’ai perçu l’image de la théorie du chaos : le battement d’ailes d’un papillon, à un endroit donné, avait par une chaîne de conséquences produit un ouragan à l’autre bout du monde. J’ai « vu » un acte posé entraîner des chaînes de conséquences en fractales et en rafales, d’abord dans l’espace-temps où il a été produit, où il s’est répandu par contagion/réaction aux personnes environnantes, puis dans l’ADN de celui qui avait posé l’acte et donc dans sa lignée filiale – et de même pour ceux qui avaient réagi, dans leur ADN et leur lignée –, et aussi dans leurs âmes et donc dans leurs « vies successives », et ainsi de suite par effet domino, avec une ampleur exponentielle à chaque niveau.

 

Le processus intérieur a duré plusieurs semaines ; au départ je pensais faire comme dans la pratique du rassemblement des parts multidimensionnelles : résoudre, réparer l’acte premier et unifier dans le Cœur, et puis finalement ce n’était pas juste ni approprié : ce qui a fonctionné, c’est de dissoudre le karma, qui a été brûlé dans un feu de transmutation embrasé dans mon corps et mes champs énergétiques. Cette dissolution n’a pas été décidée par ma volonté personnelle, j’ai participé au processus en gardant mon centre et mon alignement, mais tous les niveaux multidimensionnels étaient mobilisés, du plus bas au plus haut.

 

Cette expérience m’a permis de changer de point de vue, de prendre de la distance et de me libérer de l’emprise de l’égrégore et des croyances inconscientes qui y sont attachées. Je vous présente ici cette prise de conscience.

 

Nous avons le droit à l’expérience, le DROIT À L’ERREUR, le droit de nous tromper. Chacun fait du mieux qu’il peut, à chaque instant, avec l’ensemble des ressources dont il dispose et qu’il parvient à mobiliser, tant matérielles que psychiques.

 

« L’ERREUR EST HUMAINE ; CE QUI EST DIABOLIQUE, C’EST DE PERSÉVÉRER DANS L’ERREUR » : cette phrase antique (parfois attribuée à Sénèque) parle de l’astral et du conditionnement à la culpabilité.

 

Coupons cette phrase en deux.

 

« L’erreur est humaine » : nous faisons nécessairement des erreurs puisque, depuis nos personnalités, nous sommes dans des consciences limitées, qui n’ont pas accès à toutes les données et tous les paramètres de l’expérience. La seule perfection est dans l’ensemble, le global, le divin, mais il ne nous est pas demandé d’être le divin : dans le cadre de l’incarnation, nous sommes des êtres humains divins, c’est-à-dire des parcelles de l’expérience divine dans le cadre limité de personnalités singulières et multiples, contenues dans des corps matériels. Nous sommes venus vivre notre vie d’êtres humains.

Le processus d’élargissement de la conscience nous ouvre à de plus grandes perspectives, de nouvelles compréhensions et de nouveaux points de vue. Mais sur le chemin nous expérimentons à chaque étape, avec les croyances de chaque étape : c’est la règle du jeu ! L’ego déteste admettre qu’il est faillible, qu’il se trompe ou qu’il s’est trompé, qu’il était à côté de la plaque. Et pourtant, régulièrement il faut remettre les croyances à jour et abandonner ce qui ne nous sert plus. Vider, se délester, pour pouvoir ensuite remplir de nouveau. Reset, mise à jour…

 

« Ce qui est diabolique, c’est de persévérer dans l’erreur » : cette partie de la phrase parle de la prison de l’astral, qui nous entraîne malgré nous à reproduire des comportements dont nous savons qu’ils ne sont pas adéquats. Cela est dû au fait que l’astral est duel, des croyances opposées y sont en rapports de forces et ces luttes se répercutent jusque dans nos psychés. Lorsque nous persévérons dans ce que nous considérons être une erreur, quelle qu’en soit la raison (par conditionnement, par négligence, par convenance, par compromis, par soumission, par obéissance à une pulsion, par exemple), ou lorsque nous faisons un choix qui est en contradiction avec nos principes moraux, une part de nous réprouve ce choix et enclenche un processus de culpabilité. Elle est basée sur de l’orgueil, cette croyance de toute-puissance (pouvoir-sur) qui nous fait croire que notre choix est à l’origine de tout ce qui se produit dans une chaîne de conséquences.

 

Cette culpabilité ne nous empêche pas de faire le « mauvais » choix (impuissance), mais en plus nous ajoutons une charge qui est la croyance que « je suis mauvais ». C’est l’amorce d’un cercle vicieux. Le karma mène à la culpabilité, la honte, l’impuissance et le désespoir.

 

Cet égrégore est un des plus grands socles de l’astral, qui tient l’humanité par cette dialectique.

 

La croyance au karma met une pression énorme et en même temps déresponsabilise. Sous prétexte que nous aurions commis auparavant une faute, même sans nous en rappeler, ou bien carrément par héritage, nous devrions la payer.

 

INFANTILISATION

Le système de PUNITION/RÉCOMPENSE a été institué dans le cadre sociétal, c’est encore aujourd’hui une des bases de l’éducation parentale et scolaire : si tu fais quelque chose de contraire à la règle, tu seras puni !

 

Le karma correspond à l’idée que le niveau de conscience humaine est bas, puéril, et que l’être humain a besoin d’être menacé de punition pour contenir les pulsions. C’est l’enfance de l’humanité, la croyance à la nécessité de faire peur et contraindre pour générer des comportements requis par des lois sociétales ou morales.

 

Mais ce système ne fonctionne pas puisqu’il n’empêche pas les personnes de commettre des actes dont elles savent qu’ils sont répréhensibles. Simplement si nous savons qu’il est réprouvé, nous allons nous charger encore plus : en nous cachant, en n’assumant pas, en trompant, en plongeant dans le déni, et cela va engranger encore plus de honte et de culpabilité.

 

Si nous observons le système carcéral, la prison n’a jamais été une solution pour empêcher les récidives ou élever le niveau de conscience des prisonniers. Elle correspond au besoin social de « se venger », à la loi du Talion. Cette loi clanique, « œil pour œil, dent pour dent », est la base de toutes les guerres et le passeport pour l’escalade.

 

C’est donc que le karma n’a pas pour but réel de nous éduquer et de nous élever, malgré ce que l’égrégore prétend. Son but réel est de nous maintenir dans un cercle vicieux. Et cela fonctionne tant que cela nous arrange de rester des enfants déresponsabilisés et irresponsables.

La croyance au karma repose aussi sur la dualité victime/coupable : quand nous nous sentons victime des circonstances, de nos parents, de notre conjoint, de nos collègues ou des jaloux ou du système, cela nous place en irresponsabilité. Nous ne sommes pas dans notre pouvoir et n’avons pas la possibilité d’être maître de notre vie. Cette victimisation est un refus de la maturité, d’être adulte et puissant.

RENONCER AU KARMA

Pour renoncer à la victimisation/culpabilité : ne nous identifions à rien et surtout pas à une lointaine dette karmique ! Assumons la responsabilité de nos choix, mais ne les chargeons pas de dualité. Soyons humble et compatissant envers nous-même : nous faisons du mieux que nous pouvons, à chaque instant, avec les ressources dont nous disposons. Et cela est vrai pour chacun d’entre nous, sans exception.

 

On retrouve ici la trinité émancipatrice : la dualité pouvoir-sur / impuissance transcendée par l’unité pouvoir-de.

 

D’un côté l’illusion de toute-puissance, le pouvoir-sur, l’orgueil nombriliste (c’est ma faute si le monde en est là, car je suis à l’origine de tout ce qui se passe dans le monde), et de l’autre côté l’impuissance (je n’arrive pas à améliorer le monde ni à régler mon karma ni à m’empêcher de faire des choses avec lesquelles ma conscience n’est pas OK). En tant que coupable nous sommes surpuissant, en tant que victime nous sommes impuissant.

 

Heureusement maintenant on connaît la clé trinitaire : on va aller chercher le pouvoir-de : et on le trouve dans l’acceptation de notre responsabilité inconditionnelle, sans besoin de menace ni de sanction. En tant que responsable nous sommes juste puissant, c’est-à-dire que nous assumons nos actes dans l’instant, sans les charger sur le passé ni le futur ni l’entourage.

 

Choisissons d’être responsable de nos actes, non pas par crainte d’être puni ou de subir les conséquences, mais par choix de l’Amour, de la fluidité, du respect et de l’appréciation de la vie.

 

Choisir de DISSOUDRE LE KARMA, c’est œuvrer à assainir l’astral et accepter de devenir adulte.

 

Le dissoudre passe par dissoudre la croyance en sa réalité. Réfuter l’égrégore. Ceci n’est pas du déni, mais la reprise du pouvoir depuis notre centre. Cessons d’être prisonnier d’une chaîne, d’un héritage, qu’il soit génétique filial ou animique.

 

La faute est de croire à la faute : le serpent se mord la queue et nous entraîne dans un cercle vicieux.

 

Nous devons dissocier responsabilité et culpabilité, expérience et faute.

 

Tout le monde essaie de bien faire, toujours, avec les ressources dont il dispose, tant matérielles que psychiques. Personne ne se considère comme l’incarnation du mal ni ne fait du mal aux autres consciemment, sauf dans certains cas avancés de maladies psychotiques. En revanche il y a beaucoup d’inconscience, d’ignorance, de négligence, de compromis.

 

Acceptons de grandir, de mûrir, d’être adulte et d’assumer nos actes, non par crainte d’être puni mais par reliance à la Vie, à l’Amour, à la beauté et à la reconnaissance que nous sommes l’expression de l’Un.

 

Quand on est adulte et aligné sur les 5 fréquences d’Unité : respect, équanimité, joie sans objet, service à l’œuvre commune et souveraineté, le karma n’est plus nécessaire et apparaît enfin comme l’illusion qu’il est.

 

Véronique Rauzy

http://elishean-portesdutemps.com/dissoudre-les-voiles-de-lillusion-4-karma/


14/06/2019
0 Poster un commentaire