uni-vers la conscience

uni-vers la conscience

Maître intérieur


Une minute par jour de liberté

éducation.pngJ’aimerais vous soumettre si vous le souhaitez, une micro méditation (une minute) par jour, dans un premier temps, sur des sujets d’ordre mondial.

 

La première s’intitule ; Un monde sans armes.

 

C’est une méthode très simple :

 

Cette minute nous l’avons tous, que ce soit dans la salle de bain, aux toilettes, en marchant, dans les transports en commun, au lit avant de s’endormir ou de se lever, en fait, à chaque fois que nous ruminons sur nos problèmes.

 

Pour le sujet qui nous intéresse, il nous suffit juste d’imaginer ce que serait le monde sans armes. Quel est notre ressenti ? Ressentons nous la paix, la sérénité ? Etre dans le ressenti et non dans la réflexion.

Ne pas rentrer dans des monologues incessants du genre « quel pays osera ? ».

Cela doit être un moment de voyage, de pure création, de joie, d’exaltation.

Faites preuve de création !!! Tout est permis, c’est la liberté.

 

 

Pourquoi cette méthode ?

 

De par mes réflexions, méditations et mes quelques connaissances, j’ai fait des suppositions et cette constatation : Si la loi d’attraction existe, le bas astral et notre mauvaise habitude de voir les choses plutôt négatives que positives ne fait rien bouger sous le soleil.

Le bas astral, ce sont toutes ces mauvaises images qui nous traversent, les cauchemars, les peurs, en fait, tout ce qui nous passe par la tête de pas très harmonieux. En fait, c’est comme un « catch dream » qui attrape toutes nos émotions basses. Toutes ces images sont collées dans le bas astral et la loi d’attraction fait son œuvre, car pour cette loi, il n’y a ni bien ni mal, tout ceci n’est qu’énergie.

 

Donc bêtement je me suis dit : « Et si un grand nombre de personne dans le monde inversait le processus, ne mettrait que des images harmonieuses ? »

 

Laisser vagabonder notre imagination pour un monde meilleur.

 

Soyons les créateurs du monde de demain.

 

Nous sommes tous des créateurs pour l’univers mais à notre insu.

 

Nous sommes de plus en plus nombreux de par le monde à aspirer à une civilisation de paix et ceci n’est pas un rêve. Contactons toutes ces personnes en méditation, donnons nous la main, cela nous donnera l’élan pour coller de belles images.

De plus cette méthode ne peut qu’être bénéfique pour nous, plutôt que de voir le verre à moitié vide nous finirons par le voir à moitié plein, nous serons moins stressés et le seul chant d’un oiseau ou d’un ruisseau nous remplira le cœur.

Je nous souhaite d'être des merveilleux créateurs.

 

Si vous pensez que l’idée n’est pas dénuée de sens et bien faites là circuler !!!

 

Isabelle

 


30/03/2018
0 Poster un commentaire

Comment réharmoniser nos 4 éléments

4 éléments.jpg   Les 4 éléments

 

À l’origine, il s’agissait d’une hypothèse de certains philosophes grecs, notamment d’Empédocle au Ve siècle av. J-C, selon laquelle tous les matériaux constituant le monde seraient composés de quatre éléments, dont chacun est représenté par un symbole différent dans la tradition alchimique  :

 

 

la Terre   

l’Eau          

l’Air          

le Feu       

 

 

Précisons que ces 4 éléments sont des énergies, à ne pas confondre avec leur sens usuel. Ils sont issus de la même énergie mais chacun d’eux en est un reflet différent. C’est pour cette raison qu’il est intéressant d’ailleurs de les dessiner en utilisant notre ressenti ou notre vision intérieure, ou les deux, pour ensuite méditer sur chacun d’eux afin de nous faire une idée sur leur nature et leur affinité.

 

 

 

Les 4 tempéraments

 

Aux 4 éléments correspondent 4 tempéraments :

 

- L’élément Feu correspond à un tempérament bilieux, ou coléreux, à l'appareil musculaire, à toute l'activité volontaire. C'est un tempérament chaud et sec.

 

- L'élément Air correspond à un tempérament sanguin, à l'appareil respiratoire et circulatoire, aux fonctions sexuelles. C'est un tempérament chaud et humide.

 

- L'élément Eau correspond à un tempérament lymphatique, ou  flegmatique, à l'appareil digestif, à l'état végétatif et au sommeil. C'est un tempérament froid et humide.

 

- L’élément Terre correspond à un tempérament nerveux,  ou mélancolique, au système nerveux et aux fonctions cérébrales, à toutes les fonctions de contrôle. C'est un tempérament sec et froid.

 

 

 

Correspondances zodiacales

 

Aux 4 éléments correspondent également des signes du zodiaque.

 

Suivant les auteurs, cette correspondance  s’appuie sur un symbolisme astrologique plus ou moins prononcé dont l'exemple type est « l'homme zodiacal ».

 

 

Bélier – Feu

Balance - Air

Taureau - Terre

Scorpion – Eau

Gémeaux – Air

Sagittaire – Feu

Cancer – Eau

Capricorne – Terre

Lion – Feu

Verseau – Air

Vierge - Terre

Poissons - Eau

 

 

 

 

 

Equilibrer - Harmoniser

 

Dans toutes les philosophies traditionnelles et les sagesses primordiales, on retrouve la représentation de ces quatre éléments parce qu’ils sont à la source de tout ce qui vit, évolue et se recrée, ainsi en est-il du monde minéral, du monde végétal, du monde animal et de l’Etre humain. Il nous est demandé de vivre en accord avec ces 4 énergies car sans leur présence il n’y aurait jamais eu de vie consciente dans la matière. Rien de nous-mêmes n’est construit sans les 4 éléments qui, ensemble,  forment notre constitution interne et externe. 

 

 

Il me paraît essentiel de veiller à la bonne circulation de ces 4 énergies afin d’obtenir le meilleur équilibre psychique et physique. En effet, parfois, il m’arrive de croiser des personnes qui ont un excès ou une carence sur un de ces éléments. Donc, je vais essayer de vous faire part de mes observations et expériences :

 

- Pour un déséquilibre de l’élément Terre, nous avons tendance à être trop « terre à terre » ou bien « à ne croire que ce que l’on voit » et à trop se préoccuper du monde matériel. Pour rééquilibrer cet élément, il est intéressant de méditer sur l’élément Air.

Choisir un moment calme. Si vous avez dessiné votre élément Air, visualisez-le et imprégnez-vous des sensations, des images qu’il déclenche en vous. Puis fermez les yeux et imaginez que tout votre corps se remplit de l’élément Air et même d’une légèreté aérienne.

 

- Pour l’élément Eau, nous avons tendance à être dans la lune, dans la rêverie, et à être inactif. Evitons  de monter en épingle nos émotions, de ruminer.

Afin de compenser ce déséquilibre, il va falloir travailler dans la matière au sens propre du terme (jardinage, bricolage…). Il est important d’être très présent lorsque nous y travaillons : «Je suis à ce que je fais ».

 

- Pour l’élément Air, le déséquilibre s’exprime par une tendance au papillonnage, au survol des choses par une tendance à ne pas trier le trop-plein d’informations. Afin de calmer ce flux d’informations où le mental est roi, il est profitable de pratiquer la méditation, d’être à l’écoute de son corps, à l’écoute de la nature.

 

- Enfin en ce qui concerne l’élément Feu, nous avons trop souvent tendance à exprimer de la colère ; je ne parle pas ici d’une colère passagère qui est utile, mais d’un état colérique. Evitons l’agitation (état extérieur et intérieur).

Il est nécessaire dans le cas présent de méditer sur l’élément Eau. Si vous avez dessiné votre élément Feu, visualisez-le, imprégnez-vous des sensations produites. Fermez les yeux, une eau pure et cristalline pénètre par votre tête et ressort par vos pieds, elle emporte avec elle toutes vos agitations.

 

Précisons qu’il s’agit de tendances. Ainsi, on peut être du signe du Bélier et avoir en soi l’élément Feu relativement équilibré parce qu’il a fait l’objet d’un travail antérieur. Bien que relevant de l’élément Feu, il se peut qu’ on ait besoin de rééquilibrer notre élément Eau, ou notre élément Air, ou notre élément Terre. Il se peut également que la défaillance de l’une de ces 4 énergies n’apparaisse pas nettement. Dans ce cas, on médite sur chacune d’elles en respectant l’ordre suivant : Terre, Eau, Air, Feu.

 

 

 

Et maintenant…

 

A notre manière, sans être à même d’affronter le travail des 4 éléments au laboratoire (selon Paracelse), il nous est donc permis de travailler très  simplement sur nous-mêmes. La répétition, la sincérité et la patience seront nos alliées.

 

Dans la société d’aujourd’hui, pour chacun de nous, avoir un bon équilibre est devenu la bouée de sauvetage de notre navigation. Aussi, maintenir le contact avec notre Etre intérieur, développer notre enthousiasme à l’ouvrage, agir avec calme, participent de l’acquisition d’un subtil équilibre qui nous indique, telle une boussole, ce qui est bon pour nous et ce qui ne l’est pas.

Alors, lorsque par notre travail, on approche de l’équilibrage des 4 éléments, de  l’harmonisation des 4 énergies, la quintessence déjà en gestation va s’éveiller et s’animer. A ce moment-là, nous Renaîtrons.

 

Aussi, réveillons la plus grande richesse transmise par la Nature, notre Etre intérieur.

 

 

ISABELLE


22/02/2018
2 Poster un commentaire

Le Savoir et la Connaissance par "Jean Dubuis"

ceramic-3050615_640.jpg    Différentes voies conduisent au Contact Intérieur, à la connaissance de soi ("Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'univers et les dieux"). Savoir et Connaissance sont tous deux nécessaires, Jean Dubuis nous éclaire sur le sujet.
 
 
 
Le Savoir et la Connaissance
 
Au fur et à mesure que nous avançons sur le chemin de l'initiation, ou du Contact Intérieur, le problème de l'étude - et partant du savoir - devient de plus en plus délicat. En effet, la soif de savoir, comme la curiosité intellectuelle, si elles servent de fil conducteur dans nos recherches, risquent, si elles ne sont pas bien guidées, de conduire à une indigestion cérébrale et de rendre le mental confus au détriment de l'expérience vraie.
 
 
Il est possible de considérer plusieurs qualités de savoir : encyclopédique, scientifique, philosophique... Le premier qui, en général, ne demande que de la lecture et de la mémoire, est le plus pratiqué. Certes, il est utile et nécessaire dans la mesure où il permet de définir le cadre de notre Devenir. Mais si sa pratique se transforme en boulimie, il s'en suit un véritable embarras intellectuel. Nous avons souvent remarqué que dans les milieux ésotériques nombre de personnes étudient diverses cosmogonies pour y trouver la Révélation. Or, une cosmogonie satisfaisante ne peut venir que par révélation intérieure. Evidemment, en attendant cette étape, il faut bien chercher un canevas, une carte, proposant un ou plusieurs itinéraires possibles. Mais il est préférable d'étudier et de pratiquer une méthode, et une seule, pour mettre solidement en place des structures qui serviront de guide, non plus vers un savoir mais vers la Connaissance. Une étude comme celle de la Qabal peut aider à cet éveil intérieur et, en conséquence, à sa propre révélation. En l'occurrence, la Qabal est identique à une sorte de structure sur laquelle chacun peut construire son édifice personnel.
 
 
Sur le chemin de l'ésotérisme, les lectures les plus profitables ne sont donc pas celles qui remplissent le mental mais celles qui affinent les mécanismes mentaux. De même, en est-il des exercices qui en découlent. Signalons en passant qu'au niveau pratique, le jeu d'échecs, par exemple, est plus profitable au point de vue méditatif que l'étude d'un texte cosmogonique, car le jeu d'échecs est porteur d'un symbolisme puissant qui contribue à l'éveil intérieur et qui affûte dans le mental à la fois les facultés d'analyse et d'intuition. C'est pourquoi dans le développement intérieur qui conduit à la Connaissance, il faut chercher ce qui nous apporte un résultat et s'y tenir, ne pas se disperser dans de multiples voies surtout si elles ne sont pas complémentaires. Précisons que si, dans le cadre de l’Association « Les Philosophes de la Nature »*, nous ne nous opposons pas à une étude simultanée de Qabal et d'Alchimie, c'est parce que nous savons qu'il s'agit là de deux techniques qui conduisent au même résultat et qui s'épaulent l'une l'autre.
 
 
Si nous insistons tant, c'est aussi parce que nous pensons qu'il est utile dès le début du Sentier ésotérique de prendre de bonnes attitudes mentales et de ne pas confondre utilité et curiosité. Il est vrai que nous avons parfois le sentiment de piétiner et nous piaffons d'impatience parce que notre travail ésotérique ne semble guère déclencher de résonance intérieure. Il est possible que notre mental soit saturé et que, sans qu'il y paraisse, on soit devenu amoureux de ses idées. De ce fait, on a fermé la porte à toute idée nouvelle (qui mérite toujours d'être examinée) et, en conséquence, à tout progrès. Il faut de temps en temps, faire une lessive mentale et jeter tout ce qui gêne notre Devenir, même si ceci affecte notre sensibilité. Il faut avoir en permanence un certain vide mental, une certaine faculté d'accueil afin que les subtils envois de notre Moi Intérieur puissent être accueillis par le petit roi de ce monde, notre intellect.
 
 
Dès qu'un certain Contact Intérieur s'établit, alors s’ouvre le champ de la Connaissance. Lorsque cela se produit, ne jamais utiliser cet éveil pour de vaines curiosités, ne demander à votre Contact Intérieur que ce qui concerne strictement votre Devenir ou votre initiation. Ceci est impératif. Si d'autres connaissances vous sont utiles, c'est votre Moi Intérieur qui vous les transmettra sans que vous les demandiez. L'expérience montre que la curiosité gratuite ou indiscrète rompt la conversation avec le Gardien Intérieur. En fait, c'est un peu comme si on utilisait un outil pour un usage qui n'est pas le sien, et, pour lui redonner le rôle qui lui était dévolu, il faudra un certain temps, voire même un temps assez long, celui nécessaire à la réharmonisation des différents niveaux intérieurs.
 
 
Nous souhaitons à chacun de passer du savoir au Connaître. On dit souvent que connaître, ou con-naître, c'est naître avec. C'est-à-dire que celui qui Connaît voit naître en lui, ou a vu naître en lui, ce qui EST, de toute éternité. Et ceci est vrai pour chacun de nous.
 
Jean DUBUIS
 
 
 
* Nota : L'association "Les Philosophes de la Nature" est aujourd'hui dissoute. Tous les écrits de Jean Dubuis sont édités sur le site www.portaelucis.fr

17/01/2018
0 Poster un commentaire

Santé, Argent et Amour

drip-351619__180.jpg      Chaque année pour le Nouvel An, nous offrons à nos proches, que ces souhaits se réalisent pour eux. Les cartes de vœux sont plus électroniques que papier, mais elles restent toujours centrées sur ces thèmes.

 

Dans le monde matérialiste où nous vivons, il va de soi que l’on ne peut que demander ces trois choses pour avoir la plénitude, le bonheur.

 

Dans le domaine de la santé, notre conditionnement mental nous force à penser que notre vie présente se déroulera au mieux jusqu’à un âge avancé de 80, 90 voire 100 ans. Mais si nous pouvions vivre 200 ans, notre regard sur notre vie ne changerait-il pas radicalement ? Ne ferions-nous pas des projets d’avenir comme lorsque nous avions 20 ans, au lieu de penser à la retraite à 65 ans, puis la vieillesse qui est la plupart du temps vue comme une souffrance et antichambre de la mort ? 

Un ami à qui nous avions donné du carbone C60 pris avec une pomme*, a eu la révélation récemment que sa vie de sexagénaire venait de prendre une autre dimension. Mais pourquoi ceci est-il important pour celui qui comprend que cette vie n’est qu’une parmi les nombreuses qu’il a eues auparavant ? Tout simplement, le progrès intérieur ne peut se faire que dans ce monde physique, et que le passage entre deux incarnations est en quelque sorte un temps mort pendant lequel notre moi intérieur distille l’essence de la vie passée et l’intègre pour sa croissance. Dans cette perspective, une vie plus longue nous donne donc la possibilité d’accumuler plus d’expériences, plus de compréhension, sur notre place dans l’Univers, et de travailler plus longuement à notre devenir vers notre réintégration dans l’Unité.

 

Comme Bill Gates, au début de Microsoft, un nombre croissant de personnes travaille dans leur garage pour cette fois changer leur code génétique, leur longévité et leur santé. Aux Etats-Unis ceci s’appelle le Biohacking. Le but est souvent matérialiste et Transhumaniste, mais les résultats seront bientôt à la portée du plus grand nombre. Il y a également, un développement vers des machines à fréquences vibratoires qui pourraient éliminer le besoin du médecin et la majorité des opérations chirurgicales. Le métal argent, avec ses deux isotopes stables, semble jouer un rôle important dans ces machines qui vont devenir disponibles dans les cinq ans à venir. Puisque les robots prennent maintenant un rôle croissant et remplacent un nombre grandissant de métiers, imaginez les changements de société et votre place dans celle-ci. D’autant que vous aurez maintenant beaucoup de temps.

 

Le lecteur instruit, nous objectera que depuis 1960 des inventeurs tels qu’Antoine Prioré et Royal Riffe et Jean Dubuis ont inventé de telles machines qui non pas eu le succès escompté. Dans un monde, où le pouvoir de l’argent est entre les mains d’un tout petit nombre, il fut facile d’éliminer de tels progrès. 

En parallèle à ces changements, le concept de l‘argent en tant que moyen d’échange, perd son caractère centralisé avec les monnaies cryptographiques. Tout le monde a au moins entendu le terme "Bitcoin", et ceci représentera dans l’esprit des nouvelles générations ce que l’or représentait pour nos grands-parents. Une quantité invraisemblable de monnaies "crypto", appelées "crypto coins", sont créés en ce moment même. La plupart ne survivront pas dans les prochaines années, mais celles qui ont une valeur ajoutée, comme par exemple :

- "Pillar" qui se propose de révolutionner le factoring,

- "Veritaseum" qui permet aux marchés boursiers de ne pas avoir à faire commerce avec un intermédiaire qui prend sa commission,

- "SALT" qui permet d’obtenir un prêt bancaire en engageant uniquement ses "Bitcoins" comme valeur collatérale, sont déjà opérationnelles.

 

 

Chacun peut acheter ces "cryptos coins", et suivre leur valeur en tant que prix par rapport au Dollar, à l’Euro, etc. Cette valeur va augmenter, car le monde entier se tourne vers ces monnaies, puisque les bons du trésor et les autres produits financiers offrent un retour trop faible qui ne couvre même pas le taux d’inflation dans les pays développés. Quand la majorité de la population de la planète sera de plain-pied dans les "cryptos", la technologie en bénéficiera grandement puisque les pouvoirs centraux ne pourront pas brider l’innovation. De pair avec la révolution financière, elles nous propulseront dans l’ère du Verseau et bien sûr le monde astral lunaire sera accessible à un nombre grandissant de personnes. Il en résultera, une conscience moyenne plus harmonieuse, puisque le monde sera dans la remontée vers l’Unité de notre origine, vers l’Amour Universel. 

 

Donc, pour cette année qui naît, nous vous souhaitons C60+H2, "crypto coins" et Travail vers votre Devenir, et si ces mots ne résonnent pas pour vous, acceptez nos vœux de santé, d'argent et d'amour.

 

Patrice

 

 

 

*La pomme ou le yaourt, sont des produits qui génèrent de l’hydrogène libre dans l’estomac, augmentant l’efficacité du C60.

 

 

 

 

 

C60 50ml
Prix : 30.00 €
Livraison : 6.15 €

 

 

 

 

 

Argent ionico-colloïdal 20ppm Flacon 250 ml
Prix : 15.00 €
Livraison : 7.00 €

 

Argent ionico-colloïdal 20ppm Pulvérisateur 100 ml
Prix : 15.00 €
Livraison : 6.15 €
Argent ionico-colloïdal flacon + pulvérisateur
Prix : 25.00 €
Livraison : 7.65 €

 

 

 

 

 

 


03/01/2018
0 Poster un commentaire

La Conscience réparatrice

hands-1926414_960_720.jpg     Le dénominateur commun de mes méditations est d’entrevoir la vie sous toutes ses formes, (chaque Règne, chaque Elément) avec en arrière plan un potentiel énorme de créativité. Comment ne pas adhérer à ce magnifique mouvement « cette circulation », où la bonté, la beauté sont des arts majeurs. Je ne vois pas un endroit, même au fin fond du cosmos dans la nuit sidérale où, ce courant vivifiant que j’appelle la « vie » ne s’exprime pas, tout est touché par sa grâce, je peux dire que son essence même est le mouvement, elle est partout et tout le temps, tel une fontaine de jouvence elle impulse une harmonie céleste.

 

L’Homme n’est pas à la marge de ce magnifique dessein, il n’en est juste pas conscient. Et pourtant, il me semble que bien des maux lui seraient épargnés si l’Homme prenait conscience de ce mouvement, je m’explique :

Si toute chose est soumise à son principe, donc l’Homme naturellement est soumis à celui-ci, observez le fonctionnement de notre corps. Peut-être une seule fonction qui ne coule pas de source sur notre chemin au départ est notre sens analytique ; du pourquoi, du comment et comment je me positionne par rapport à tous ces évènements qui m’entourent et que je vis.

 

Parfois, notre penchant intellectuel, nous fera prendre un positionnement qui sera vécu comme une vérité absolue. Nous n’aurons de cesse tel un diamant, de le structurer et le façonner afin de nous persuader et de persuader les autres que notre point de vue est le meilleur et d’un revers de main nous éliminerons tout ce qui entrave nos fondations. Nous mettrons tout en œuvre pour nous convaincre ; notre façon d’être, de penser, de verbaliser, imbibera notre corps de nos vérités.

Mais une vérité n’est pas un but, c’est un cheminement, « ce qui est vrai aujourd’hui peut être faux demain ! », n’oublions pas, c’est un mouvement permanent.

 

Croire en des vérités, nous fige : un secret, un mensonge, une tromperie, une croyance, la peur, une désillusion, créaient une désharmonie, entravent le mouvement « la circulation » de vie. C’est comme écouter une musique, on se laisse emporter par la mélodie, des fausses notes arrivent, cela nous sort de la mélodie.

Comme l’énergie de vie ne cesse de circuler, cela va créer chez nous des points de tension qui avec le temps vont nous causer des tracasseries sur notre santé. Ces entraves au mouvement de vie conduisent à la maladie.

 

Il nous paraît fondamentale de ne pas enrayer ce mouvement, cette force de vie, emprunter le chemin de la transformation par l’ouverture d’esprit nous paraît une attitude juste, impliquant un lâcher prise sur nos croyances. Chacun d’entre nous est un chercheur non pas de vérité, mais plutôt d’équilibre intérieur puis extérieur, pour renouer avec les origines célestes et terrestres, afin d’établir peu à peu l’ordre universel qui s’oppose au désordre intérieur.

 

 

Isabelle


17/11/2017
0 Poster un commentaire