uni-vers la conscience

uni-vers la conscience

Maître intérieur


Etes-vous un Réacteur ou un Créateur ?

 

 

sunglasses-gf.jpg      Il est temps sur votre terre de vous demander, « Suis-je un réacteur, ou un créateur ? » Mes sentiments sont-ils basés sur des réactions à ce que je vois autour de moi dans mon monde extérieur, ou mes sentiments sont-ils basés sur les pensées plus douces et plus heureuses que je choisis d’embrasser dans mon monde intérieur ?

 

Est-ce que je vis dans le paradigme 3D et que j’ai l’impression que mon destin est déterminé par les conditions extérieures et la façon dont je parviens à contrôler le monde extérieur ? Ou est-ce que je suis prêt à embrasser une réalité 5D dans laquelle j’accorde de l’importance à ma concentration dans mon monde intérieur, sachant que lorsque j’émets une vibration, j’attire à moi la même chose ?

 

Si vous êtes un réacteur mes chers, vous entendez les nouvelles et vous vous sentez contrôlé par elles. Vous voyez quelque chose que vous n’aimez pas et vous vous sentez impuissant à ressentir autre chose que de la tristesse ou de la colère. Vous voyez quelqu’un faire quelque chose que vous n’aimez pas et vous réagissez par la peur, la tristesse ou la colère. Vous pouvez parfois être exalté lorsque vous voyez ce que vous aimez, mais vous serez également déçu ou contrarié lorsque ce n’est pas le cas.

 

En tant que réacteur, vous vous sentirez victime ou esclave des conditions qui vous entourent. Vous croirez que les autres ou les situations vous « font » ressentir une certaine façon, qu’elle soit bonne ou mauvaise. C’est en effet le paradigme dans lequel la majorité d’entre vous a été élevée, et le paradigme que la majorité des gens sur terre embrasse à ce moment donné. C’est, cependant, un paradigme qui vous déresponsabilise. Il vous fait vous sentir limité pour endurer ce que vous vivez dans ce temps, cet espace, dans ces conditions, avec les êtres humains qui vous entourent, traitant avec le virus et ces variantes, cette chaîne d’approvisionnement, ce politicien, ce parent, ce patron, et nous pourrions continuer à l’infini. En tant que réacteur, vous donnez votre pouvoir au monde qui vous entoure.

 

En tant que créateur, vous savez que la vibration que vous émettez est ce qui attire ou permet aux choses, aux personnes et aux situations de même vibration de venir à vous. Lorsque vous vibrez avec amour, vous voyez l’amour, permettez l’amour et attirez l’amour. Et si par hasard vous tombez sur les âmes dont les personnalités et les comportements ne vous plaisent pas, vous savez que vous pouvez choisir de vous sentir bien en tournant vos pensées vers l’amour de la lumière en eux, ou à défaut, en tournant vos pensées vers toute autre chose, réelle ou imaginaire que vous aimez. Vous faites cela mes chers parce que vous voulez être en charge de ce que vous ressentez. Vous voulez décider comment vous vibrez. Vous voulez attirer ou permettre seulement les vibrations que vous choisissez d’attirer ou de permettre dans votre vie.

 

Nous entendons vos objections très compréhensibles. « Je suis aimant mais tout le monde ne m’aime pas en retour. Je me concentre sur le fait de gagner à la loterie mais je n’arrive pas à payer mes factures ! Je me concentre sur la gentillesse et la tolérance mais il y a tellement d’âmes que je ne supporte pas dans ce monde. » Mes chers, nous vous entendons. Néanmoins, dans ces mêmes déclarations, vous vibrez avec les choses que vous ne voulez pas attirer. Vous êtes contrariés. Vous êtes en colère. Vous êtes frustrés et vous blâmez le monde extérieur pour vos sentiments. On vous a enseigné, conditionné et validé ce système de croyances, et pourtant nous travaillons aussi diligemment que possible pour vous aider à apprendre une nouvelle façon d’être – une façon qui est plus douce, plus puissante et plus belle. Nous contribuons à vous faire entrer dans un nouveau paradigme dans lequel vous prenez votre place comme rien de moins que des êtres magnifiques – des créateurs, et non des réacteurs.

 

Alors que vous vous concentrez sur les personnes aimables dans le monde, vous remarquerez de plus en plus de personnes aimables. Vous vous sentirez de mieux en mieux. A mesure que vous imaginez et ressentez, des interactions gentilles et aimantes dans tous les domaines de la vie, davantage de celles-ci seront attirées dans votre réalité. Au début, vous ne vous sentirez mieux que grâce à vos propres pensées, mais ces meilleurs sentiments sont un indicateur que vous vibrez à un niveau plus élevé. Bientôt, dans cette vibration, votre monde extérieur commencera à se mouler autour de l’intérieur.

 

Lorsque vous vous concentrez sur l’appréciation de tout ce que vous avez et sur l’appréciation de la pensée de tout ce que vous rêvez d’avoir, vous commencez à vous sentir bien. Vous commencez à vous sentir en abondance. Ces sentiments sont votre première indication que vous vibrez à un niveau supérieur. Bientôt, dans cette vibration d’abondance, votre monde extérieur va commencer à se mouler autour de l’intérieur.

 

Ce que vous aimez et appréciez se multipliera toujours, même si vous aimez vos plaintes ! Bien mieux vaut aimer et apprécier tout ce que vous appréciez, ou même tout ce à quoi vous aimez penser !.

 

Si vous voulez un partenaire aimant, traitez vous comme si vous aviez un partenaire aimant. Traitez-vous comme l’amour de votre vie. Attendez avec impatience ce que vous allez partager, comment vous allez les élever, comment vous allez vous luxurber dans leur amour. Amusez-vous de la pensée de votre futur amour jusqu’à ce qu’il devienne si réel et si beau que vous vous retrouvez à émaner l’amour, à vibrer l’amour, et à être amoureux avant même de vous rencontrer. Alors mes chers dans cette vibration élevée vous vous sentirez délicieux, et vous saurez sans aucun doute que vous attirez une belle relation.

 

Ne regardez pas autour de vous en étant un réacteur. « Il/elle n’est pas là ! J’ai fait ça mais ils ne sont pas là ! » Rester dans l’espace d’être un créateur, « Je ressens l’amour si fort qu’ils ne peuvent pas s’empêcher de me trouver ! Ce sera la cerise sur le gâteau quand ça arrivera parce que je suis amoureux maintenant ! La vie est belle ! Vous verrez des couples amoureux et au lieu de vous apitoyer sur votre sort, vous serez en adéquation vibratoire avec l’amour et vous vous direz avec grand plaisir : « Je vais avoir ça parce que j’ai décidé de le créer ! ». C’est un énorme contraste mes chers d’être un réacteur, qui veut quelqu’un à qui réagir pour se sentir mieux, et qui réagit au fait que personne ne s’est présenté. Vous pouvez sentir la différence en lisant nos mots. Choisissez ceux qui vous donnent du pouvoir.

 

Votre monde est dans un état de contraste extrême. Cet accouchement est long, chers amis. L’humanité avec sa tendance à réagir a prolongé de nombreuses situations dans votre monde qui n’auraient pas dû être aussi prolongées. Pourtant vous vous dirigez toujours vers plus d’amour, plus de tolérance, plus de liberté. Parfois, le changement prend plus de temps en raison du fait que tant de personnes réagissent !

 

Il y a beaucoup de choses avec lesquelles vous n’êtes pas d’accord. Il y a beaucoup de gens avec qui vous ne serez pas d’accord. C’est normal. Mais demandez-vous souvent :  » Suis-je un réacteur ou un créateur ? « . Si vous vous surprenez à réagir d’une manière qui vous fait du bien, c’est très bien ! Mais lorsque vous vous surprenez à réagir d’une manière qui n’inspire pas à se sentir bien, rappelez-vous :  » Je suis un Créateur Divin ! J’ai le droit de choisir comment je me sens ! J’ai le droit de choisir où je me concentre ! Je peux choisir d’imaginer un monde meilleur et de m’y sentir bien, ou du moins un monde meilleur pour moi-même. Peu importe ce que fait le monde, je peux être heureux. Quels que soient les problèmes que je vois, je peux me concentrer sur les solutions ! Que je parvienne ou non à mes fins à un moment donné, je peux trouver un moyen d’être heureux, même si je ne fais qu’imaginer le meilleur ! Peu importe ce que les autres font ou disent, même à mon sujet, je peux décider de ce que je ressens et de ce que je pense de moi ! »

 

Mes chers, ce n’est rien de moins que l’étincelle de la Divinité en vous qui vous rappelle ces vérités mêmes. Vous n’avez pas à insister pour que le monde soit d’accord avec vous. Vous n’avez pas à défendre ou à justifier vos opinions. Ce n’est rien de moins que l’étincelle du Divin en vous qui vous inspire à penser les pensées qui vous font vous sentir mieux, à choisir les sentiments qui vous font vous sentir mieux, et à vous rapprocher toujours plus de l’amour, de la joie, de l’abondance, de la liberté et de l’autonomisation que vous recherchez.

 

Bien que ce soit un fait, vous avez été conditionné à réagir,

 

Nous débattons avec amour, il est plus gentil de créer !

 

Que Dieu vous bénisse ! Nous vous aimons tellement.


– Les Anges

Canalisé par Ann Albers

Traduit par messagescelestes


24/10/2021
0 Poster un commentaire

Le mythe du sauveur

gravure sur bois Camille Flammarion.jpg     Depuis le 28 Décembre 2020, et la grande conjonction de Saturne et Jupiter, nous pouvons considérer que nous sommes passés dans l’ère du Verseau. Nous sommes donc dans l’année 1 de la nouvelle ère.

 

L’ère du Poisson que nous venons de quitter était caractérisée par le Poisson : il vit en bancs, bancs d’école peut-être et les anglais disent d’ailleurs « school of fish », école de poissons. Pour une école, il faut un maître, et nous avons vécu 2000 ans avec des maîtres, de l’autorité, des religions ayant toutes pour caractéristique un sauveur, un dieu punisseur, un gourou ou un autre qui montre la voie. Encore aujourd’hui, les gens qui font du channeling se réclament d’une entité d’un autre monde qui regarde la situation des hommes et envoie des messages d’espoir…Quant aux politiciens qui promettent toujours une société meilleure, une preuve irréfutable qu’il mentent est que leurs lèvres bougent.

 

Si nous considérons que nous sommes tous des êtres éternels, Il n’y a pas dans tout l’Univers un seul autre qui soit notre maitre. Tout au plus certains qui ont cheminé autrefois dans des bottes similaires aux nôtres, et qui sont un peu plus en « avance ». On peut s’appuyer sur leur témoignage en vérifiant que leurs écrits, leurs enseignements, correspondent à notre compréhension, sans les élever sur un piédestal.

 

L’ère du Verseau est l’ère de la connaissance, connaissance individuelle, mais aussi responsabilité liée à ce savoir. A partir de maintenant, les anciennes structures qui forçaient les hommes dans un cadre, car il fallait un cadre pour que l’homme en société se comporte sinon honorablement, du moins de façon civile, ces structures vont disparaitre car la Terre et chacun sur celle-ci est dans la Remontée. Ce n’est pas encore très perceptible mais ceux qui n’ont pas encore passé l’initiation du Nadir, ou qui n’ont pas encore les structures internes suffisamment solides pour vivre dans ce nouveau cadre devront quitter la planète car la vie ici ne sera plus compatible avec les structures sur lesquelles ils s’appuyaient. Il existe de nombreuses planètes où ils pourront poursuivre leur évolution.

 

Comme disait Socrate comme rapporté par Platon, et plus proche de nous Jean Gabin : Je sais que je sais plus que vous, car moi je sais que je ne sais rien. Toutefois, à pars le savoir extérieur, notre passage sur terre est toutefois indispensable, car il nous permet d’accumuler de l’expérience. Ceci nourrit nos véhicules intérieurs et se reflète dans les dons propres à chacun. Ne vous êtes vous jamais demandé comment les génies dans un certain domaine venaient au monde ? Ils y ont travaillé pendant des incarnations. C’est le but de notre vie à tous sur cette terre.

 

Une fois, notre ami Jean Dubuis était à notre domicile. Tu vois cette fourmi, dit-il ? Et bien il y a encore plus d’écart entre la prochaine étape, dont j’ai eu un aperçu, et nous homme de la terre, qu’entre la fourmi et nous.

 

La question qui demeure et à laquelle personne ne saurait répondre est celle-ci. Pourquoi le Tout, l’Absolu, a-t-il créé l’Univers et la vie, puisqu’il est le Tout. S’ennuyait-t-il tout seul dans son Tout ? Voulait-il frimer ? La réponse peut être quand nous nous fondrons dans le Tout.

 

D’ici là, bonne continuation sur votre chemin.

 

Patrice


15/09/2021
0 Poster un commentaire

Etude de la connaissance ésotérique et éveil

montagnes.jpg    Votre chemin spirituel vous conduit vers l’illumination. Lorsque vous regardez les véritables êtres éveillés du passé, la plupart d’entre eux ne sont pas devenus spirituels parce qu’ils ont étudié la spiritualité. C’est quelque chose d’autre qui a élevé leur conscience à des niveaux supérieurs.

 

Cela ne veut pas dire que l’étude de la connaissance ésotérique n’est pas utile. Au contraire, elle est extrêmement utile pour atteindre un objectif de croissance spirituelle. S’exposer aux vibrations supérieures de l’information spirituelle a un effet positif et édifiant, mais l’étude seule ne rend pas une personne éclairée. Alors, quelle est la réponse ?

 

Qu’est-ce qui a rendu ces êtres éveillés différents ? Une chose qu’ils avaient en commun, c’est que même lorsqu’ils concentraient leur attention sur les aspects banals de la vie, ils parvenaient à le faire avec gentillesse, compassion et considération pour les autres. Ils poursuivaient des efforts vibratoires supérieurs, notamment en aidant les autres et en enseignant des vérités supérieures.

 

Au cours de ce processus, en vivant différemment de ceux qui les entouraient, ils ont créé de nouveaux schémas de pensée en eux-mêmes. Ces schémas de pensée sont devenus un modèle pour ceux qui ont vu leurs actions uniques.

 

Au fil du temps, ils ont découvert qu’ils pouvaient faire des choses que les autres ne pouvaient pas faire. Cela vous semble-t-il familier ? Certains étaient capables de guérir, d’autres avaient des capacités de clairvoyance ou des compétences mystiques.

 

D’autres encore étaient nés dans un état d’éveil. Ils étaient les avatars de leur époque, des êtres singuliers venus sur Terre pour élever la vibration de l’humanité de l’obscurité vers la Lumière.

 

Alors, pourquoi de tels êtres ne viennent-ils pas sur Terre aujourd’hui ? La réponse est simple, il n’y a pas besoin d’un avatar pour élever la vibration de l’humanité, alors qu’ils sont nombreux à détenir la Lumière.

 

La question demeure : comment devient-on illuminé ? Lorsque vous pensez à une personne éclairée, vous pourriez dire qu’il s’agit de quelqu’un qui médite beaucoup, qui fait les plus grands pèlerinages spirituels, ou même qui a le plus de connaissances sur les modalités ésotériques.

 

Une telle personne peut être tout à fait spirituelle et très éclairée, mais ce n’est pas seulement l’étude et la pratique qui élèvent votre vibration. Alors, existe-t-il une potion magique qui vous amène à un état d’illumination ? En outre, si l’étude et la pratique ne garantissent pas l’illumination, quel est l’intérêt de ces exercices ?

 

Exposer l’esprit à des idées inspirantes, à des pratiques spirituelles, à des modalités de guérison et à des messages d’êtres supérieurs, transmis par des canaux, crée de nouvelles voies neuronales. En conséquence, l’esprit fonctionne différemment, d’une manière qui est bénéfique pour le corps de lumière, en prenant le pas sur ce qui ne soutient pas la vie.

 

Au fil du temps, de nouvelles façons de penser remplacent celles qui sont dépassées. Vous pouvez voir les résultats à la fois dans votre constitution spirituelle et physique. Finalement, vous êtes une personne différente, dans le même corps, avec le même cerveau, mais avec un esprit renouvelé.

 

À mesure que cela se produit, il est possible d’entrer davantage en contact avec votre véritable moi, celui qui vous accompagne depuis votre naissance. Vous êtes venu au monde comme un être éclairé, totalement connecté à la source divine de tout. Vous aviez confiance en la vie et vous aviez l’esprit pur. C’est ce que signifie être éclairé, être vous-mêmes dans un état véritablement et complètement naturel.

 

Il est vrai que si vous étiez restés dans cet état naïf, vous n’auriez pas été capables de survivre et de fonctionner dans la société, alors vous avez appris à vivre dans le monde. Le prix de cette éducation a été de devenir moins éclairé qu’au départ. Ainsi, vous voyez, vous savez ce que cela signifie d’être éclairé, parce que vous avez commencé de cette façon.

 

Le but d’un maître dans la Nouvelle Ère est de revenir à cet état de connaissance de votre vrai moi et de laisser partir ce que vous avez appris qui ne vous sert plus. Vous n’êtes pas en train de devenir éclairé, mais plutôt de retourner à votre ancien état éclairé. Les modalités spirituelles que vous étudiez dans ce processus sont vos outils. Vous pouvez utiliser les informations que vous recevez intuitivement de votre Soi supérieur pour remplacer les informations que vous avez apprises de la société.

 

La Nouvelle Ère est l’âge des maîtres. Ce n’est pas une coïncidence si l’Internet a mis l’information au bout de vos doigts. Avec autant de connaissances spirituelles disponibles, comment pouvez-vous déterminer ce qui est pertinent pour vous ? Vous ressentirez ce qui résonne en vous et vous pourrez alors embrasser ces choses. Il y a une raison pour laquelle elles suscitent votre intérêt. Vous êtes censé travailler avec ce qui vous attire, que ce soit une certaine méthode, un cristal ou un Archange.

 

En fin de compte, être éclairé est le processus de retour à soi, et une fois que vous y parvenez, des choses magiques se produisent, et vous êtes un exemple pour tous les autres qui sont sur un chemin similaire.

 

Canalisé par Wendy Ann Zellea

Traduit : https://messagescelestes.ca

 

 


30/07/2021
0 Poster un commentaire

Vraie libre pensée - La Vie sur la Nouvelle Terre

prière.jpg   Salutations, mes très chers enfants bien-aimés !

 

Bien, continuons à parler de la façon dont vous pouvez apprendre à maintenir des vibrations élevées dans de telles conditions, alors que la tension augmente au maximum sur votre planète.

 

Je vois combien il est difficile pour vous de contrôler vos sentiments lorsque vous voyez non seulement une horrible injustice tout autour de vous, mais que vous comprenez que l’écrasante majorité de la population de la planète la soutient par sa soumission et son inertie.

 

C’est un véritable défi pour ceux qui sont bien conscients de ce qui se passe réellement.

 

Parfois, il vous semble que vous êtes « aussi bon qu’aucun », et vous devenez consumé par votre impuissance à changer quoi que ce soit.

 

Malheureusement, mes très chers, la peur pour sa vie ne paralyse pas seulement la volonté de la plupart des gens, mais elle obscurcit aussi leur conscience.

 

Ils ne peuvent plus raisonner de manière sensée, comparer les faits ou rechercher des informations vraies.

 

Ils prennent pour argent comptant les déclarations sans preuve des autorités officielles, car ils se sont habitués au fait que ce sont elles qui fixent les règles et décident pour eux comment vivre et quoi faire.

 

Ce type d’attitude à l’égard de l’autorité a été cultivé pendant des siècles, et les gens ne sont pas à blâmer pour cela.

 

Dans tous les pays et à toutes les époques, la libre volonté humaine a été non seulement supprimée, mais aussi persécutée.

 

La libre-pensée était et est toujours considérée comme un luxe inabordable que l’on doit payer de sa santé ou de son bien-être.

 

Mais pour dissimuler leurs plans d’asservissement de l’humanité, les puissants ont créé une sorte de substitut libre-penseur qui introduit artificiellement dans la société la soi-disant « opinion alternative ».

 

Elle prend des formes diverses.

 

Il s’agit d’ardents « opposants » à l’autorité en place qui sont payés par le même sommet mondial et par le biais desquels ils introduisent le chaos dans le système social de différents pays.

 

C’est aussi des « révolutions des couleurs » créées artificiellement qui détruisent les fondements de la société et entraînent des pays entiers dans le chaos et la pauvreté.

 

Et même dans le monde ésotérique, il existe de nombreux mouvements contraires à l’approche bien établie, qui ne permettent pas de se développer spirituellement, mais qui suscitent simplement une curiosité excessive pour tout ce qui est inconnu et mystique.

 

Alors, qu’est-ce que la vraie libre-pensée, non ostentatoire ?

 

Elle réside principalement dans la capacité à considérer tout ce qui se passe autour de vous non pas par la pensée mais par le cœur, à écouter votre intuition, à ne pas prendre pour parole d’évangile l’opinion toute faite de quelqu’un d’autre, ainsi qu’à scanner les informations et les personnes qui vous les transmettent en termes d’énergie.

 

Toute la vérité est déjà en vous, mes très chers, et vous devez apprendre à simplement vous en « souvenir » plutôt qu’à la comprendre en revenant à l’état qui était le vôtre lorsque votre conscience était libre de la dualité et des programmes du monde de troisième dimension qui lui ont été ajoutés par les reptiloïdes.

 

C’est ce qui vous aidera à acquérir la Confiance en vous-même en tant que créature Divine et à retrouver une réelle liberté – penser et agir en accord avec les Lois de l’Univers et utiliser des notions tout à fait différentes n’ayant rien en commun avec celles qui vous sont imposées par la société moderne et ses « marionnettistes ».

 

Nous nous arrêterons ici pour aujourd’hui.

Je vous aime infiniment,

Père-Absolu vous a parlé


04/07/2021
0 Poster un commentaire

Comment le comportement diffère-t-il dans la troisième, quatrième et cinquième dimension ?

pyramide.jpg    Aujourd’hui, ce jour du début avril 2021, est un jour merveilleux car nous sommes enfin libres, nous sommes libres, nous sommes libres, de la perception de la déception. Nous, les travailleurs de lumière, les graines des étoiles, nous entrons dans la vibration de l’amour. Nous sortons du temps, tel qu’il existe sur terre, et entrons dans le moment présent de l’éternité. Et nous le proclamons haut et fort et fièrement à l’univers.

 

Car nous avons été enrôlés, enchevêtrés, emprisonnés dans l’école holographique de la planète Terre, remplie de peur et de troisième dimension. Et c’est un accomplissement considérable d’être sorti de cette basse fréquence la plus basse vers la quatrième et la cinquième dimension.

 

Quelles sont ces dimensions dont nous parlons ? Elles sont toutes liées à la fréquence et à la vibration. Nous, les êtres humains, sommes le produit de la fréquence à laquelle nous résidons.

 

Cette expérience sur la planète Terre existe à la plus basse fréquence à laquelle il est possible pour les corps humains, avec des âmes intégrées dans leur être physique, d’exister.

 

Nous, les êtres humains, dans ce programme de simulation d’entraînement qu’est l’expérience de la planète Terre, ne sommes qu’une version de l’humanité. Il y a de nombreuses versions de l’humanité, existant dans de nombreuses dimensions différentes, sur de nombreuses vibrations différentes.

 

Car le corps humain est un ordinateur biologique très performant qui s’adapte à différentes fréquences. Il peut exister dans la troisième dimension, à un faible niveau de physicalité ou être dans la cinquième dimension sous une forme plus éthérée.

 

L’humanité a, pendant des siècles, des millénaires, vécu dans la troisième dimension. Et maintenant, il est temps pour lui de s’élever et de sortir de sa réalité scolaire, remplie de peur.

 

Les dimensions peuvent être considérées comme des perceptions de l’esprit humain. Comme des fréquences dans lesquelles l’esprit réside. Des points de focalisation plutôt que des lieux. Chaque dimension existe simultanément les unes au-dessus des autres.

 

La fréquence de l’être humain, la vibration dans laquelle il existe, dépend du niveau de conscience, de la dimension dont il fait l’expérience.

 

Tous les êtres humains sont égaux aux yeux de Dieu, aux yeux du Divin dont nous faisons partie intégrante. Comme nous l’avons souvent dit, il n’y a pas d’accident. Chaque personne est dans son voyage divin à travers l’expérience de la troisième dimension de la planète Terre.

 

Aussi étrange que cela puisse paraître, nous avons été sur cette terre pour faire des erreurs. Si vous voulez, nous sommes sur cette terre pour pécher. Car c’est en expérimentant le contraire de l’amour que nous apprenons un plus grand amour.

 

Donc, juger quelqu’un, à tout moment, est inapproprié. Il est certainement sage de discerner la fréquence de ceux qui nous entourent. Car, bien que chacun soit exactement là où il doit être, faisant exactement ce qu’il doit faire, il peut ne pas être agréable ou spirituellement édifiant d’être avec ceux qui sont en train de faire l’expérience de la négativité la plus profonde et la plus sombre.

 

Nous sommes tous passés par là. Nous, les humains, avons tous fait l’expérience de la peur, car c’est ce pourquoi nous sommes ici. Mais maintenant, dans cette incroyable période de grand réveil, nous montons en fréquence.

 

Nous montons en fréquence et sortons du paradigme de la troisième dimension de la réalité. Hors de l’égoïsme, hors de l’ego, nous retournons à l’amour, l’union, la communion et la camaraderie avec nos frères. Ce moment et ce lieu annoncent la fin de la séparation, la fin de l’expérience de la dualité.

 

Alors que les énergies de lumière et d’amour sont déversées sur la terre, alors que les planètes s’alignent pour l’événement de l’ascension, il y a une nouvelle opportunité pour l’humanité d’élever sa vibration. De laisser tomber sa mentalité de souffrance, de laisser tomber l’histoire de la victime et de vivre dans la gloire du moment présent en tant qu’êtres nouvellement focalisés. Des êtres concentrés sur l’amour, des êtres concentrés sur la joie et la réalisation de soi.

 

Chaque âme vit de manière différente et unique son voyage d’ascension dans le timing parfait de Dieu. Encore une fois, toutes les âmes sont égales, aucune âme n’est meilleure qu’une autre. Elles sont toutes des aspects de Dieu.

 

La clé de l’ascension est un changement d’orientation, une prise de conscience que l’humanité n’est pas seulement un corps mais une Âme Divine dans un voyage Divin. Et cette Âme se trouve sur la planète Terre, en troisième dimension, à l’école, dans la classe appropriée de la peur, de la limitation et de l’émotion. Examinons les qualités qui sont présentes dans cette troisième dimension de l’existence.

 

La troisième dimension est illustrée par son enracinement dans le monde physique. Chaque humain se considère comme une entité distincte et juge les autres en fonction de la couleur de leur peau, de leur âge, de leur sexe, de leur apparence, de leur situation financière et professionnelle dans la vie. La séparation est à l’ordre du jour.

 

Ils croient qu’ils sont le penseur de leurs pensées et que leurs pensées leur appartiennent et sont une représentation de qui et de ce qu’ils sont. Leurs pensées sont une représentation de leur personnalité.

 

Les humains de la troisième dimension recherchent le bonheur en dehors d’eux-mêmes. Ils recherchent des possessions matérielles et des relations. Ils cherchent à être validés par les autres. Ils se tournent vers les autres pour obtenir l’amour qu’ils ne se donnent pas à eux-mêmes.

 

Ils réagissent aux commentaires, aux incitations et aux critiques de leurs pairs, mais sont eux-mêmes prompts à critiquer leurs frères et s’en prennent à eux en paroles et en actes.

 

Ils se concentrent sur le manque et la compétition. Ils doivent s’accrocher fermement à tout ce qu’ils ont, car il n’y a pas assez d’abondance, pas assez d’argent pour tout le monde. Ils doivent donc se battre pour obtenir leur part de la richesse matérielle. Ils sont jaloux de ceux qui, selon eux, réussissent mieux qu’eux.

 

La vie est caractérisée par des oppositions polaires. Il y a de bonnes décisions et de mauvaises décisions, des gens pécheurs et de bonnes personnes, de bonnes pensées et de mauvaises pensées, de bonnes actions et de mauvaises actions.

 

Ils croient qu’ils sont définis par ce qu’ils sont en tant que personne. Ils s’imaginent être un parent, un père, un avocat, un fils, une infirmière, une mère, etc. C’est ainsi qu’ils s’identifient. Bien qu’ils puissent rendre un hommage verbal à leur divinité, ils ne comprennent pas vraiment qu’il existe autre chose qu’une courte vie humaine.

 

Ils pleurnichent, se plaignent et râlent, car ils ont une mentalité de victime. Ils vivent dans le passé. Ils vivent dans la conscience que le meilleur prédicteur du comportement futur est le comportement passé.

 

Ils s’unissent dans leur dysfonctionnement. Ils s’unissent dans des groupes qui sont contre des choses, contre la guerre, contre le cancer, contre les préjugés, se concentrant ainsi sur et créant davantage de ce qu’ils sont contre par leur propre concentration.

 

La peur gouverne leur monde. La peur de la mort est primordiale, car le corps est la réalité du monde de la troisième dimension. Pour beaucoup, la fin du corps signifie la fin de l’existence.

 

Pour d’autres, le paradis et l’enfer sont réels. Et, comme ils se considèrent comme des pécheurs, ils craignent que l’enfer soit leur destination. Ils iront à la damnation éternelle lorsqu’ils mourront.

 

En arrivant dans la quatrième dimension, il y a un soupçon de nouvelle perception. Le point de vue change. Lorsque la lumière de la conscience commence à s’éveiller, les croyances de l’ancienne réalité de la troisième dimension semblent ridicules.

 

La colère naît de la prise de conscience que les parents et la société ont inculqué de faux systèmes de croyance et des règles et règlements arbitraires qui doivent être suivis.

 

Il y a un désir de vengeance contre les pouvoirs en place. Il y a une indignation juste contre toutes les tortures et les cruautés que l’humanité a endurées.

 

Le désir de faire du prosélytisme, de prêcher à ses frères les mensonges que l’on nous a racontés, devient de plus en plus fort. L’humain de quatrième dimension sent qu’il doit mettre en garde ses frères contre les illuminati, les pouvoirs en place, la corruption des structures financières, médicales, politiques et religieuses.

 

Nombreux sont ceux qui, dans cette fréquence, ressentent de la répulsion à l’égard de ceux qui sont encore enfermés dans le monde de la troisième dimension. Ils ressentent de la colère contre ceux qui regardent les informations, ceux qui mangent de la viande, ceux qui portent des masques, ceux qui font la police pour que leurs frères se comportent comme ils le font.

 

Dans la quatrième dimension, l’humanité nouvellement éveillée a soif de connaissances. Il a soif d’une nouvelle compréhension de son monde d’un point de vue spirituel. L’ego est son ennemi. Plutôt que d’accepter son humanité, il souhaite sublimer tous les désirs humains pour devenir ce qu’il appellerait spirituellement éclairé.

 

Et puis nous atteignons diversement les limites extérieures de la cinquième dimension. Nous disons diversement, car chacun d’entre nous est individuel et unique dans son processus d’ascension et chacun d’entre nous illustre différentes qualités de la cinquième dimension nouvellement découverte.

 

A ce stade de notre éveil, nous existons encore tous simultanément dans les trois dimensions. En passant d’une fréquence à l’autre, nous pouvons encore retomber dans la peur, ou dans des sentiments de quatrième dimension de supériorité spirituelle sur nos frères.

 

Dans la cinquième dimension, nous entrons dans la vibration de l’amour. L’ego s’estompe. Il n’est plus le leader de notre vie. Il nous sert encore, mais il est maintenant le serviteur de l’âme dans sa capacité intellectuelle, plutôt que le serviteur de l’amour monétaire, de la corruption et des instincts animaux.

 

Dans la cinquième dimension, nous n’essayons plus de changer le monde. Car nous réalisons qu’il n’y a pas d’accidents et que tout ce qui arrive est censé arriver car la planète Terre est une école pour les âmes divines.

 

Chaque individu est sur son propre et unique Voyage Divin. L’obscurité dans le monde est le reflet du processus de pensée humain, de basse dimension. Nous n’essayons plus de guérir le monde car tout se passe pour une raison.

 

Au lieu de cela, nous allons à l’intérieur de nous-mêmes pour changer notre point de vue, pour nous guérir. Nous ne sommes plus un humain petit et inconscient. Nous ne sommes plus une étiquette. Nous sommes plutôt un champ de conscience, un champ d’attention, en constante évolution et croissance.

 

Nous savons maintenant que nous sommes ce que nous pensons. Nous savons maintenant que nous manifestons ce que nous voulons et illustrons par nos pensées. Nos pensées créent notre réalité et nous surveillons chacune de nos pensées et chacun de nos mots.

 

Nous traitons nos semblables avec amour et respect. Il se peut que nous ne soyons pas en résonance avec leur conscience, avec leur compréhension de bas niveau, mais nous savons que cette terre est une tapisserie d’humains uniques, avec des compréhensions uniques et tous sont dignes.

 

Chaque homme et chaque femme vit le voyage du héros divin, de l’inconscience et de la conformité à la compréhension de notre divinité et à la construction d’une moralité individuelle et réfléchie.

 

Tout est pardonné dans la cinquième dimension, car rien de mal n’est arrivé. Tout est exactement comme il doit l’être. Nous avons accepté cette existence d’école humaine et nous sommes reconnaissants pour tout ce que nous avons appris.

 

Nous sommes reconnaissants pour les expériences non préférées qui ont créé la limitation et l’émotion pour l’achèvement de nos leçons et la compréhension de notre propre vraie nature. Aussi difficile qu’ait été la vie en tant qu’humain de troisième dimension, elle nous a conduit à un plus grand amour, une plus grande compassion et une plus grande joie.

 

Il y a de la liberté dans le fait de savoir que tout va bien. Il y a de la liberté dans la nouvelle perception de la réalité. Que rien n’est intrinsèquement bon ou mauvais. Rien n’a de pouvoir sur nous si nous ne l’acceptons pas.

 

Le jugement se transforme en discernement. Nous ne voyons plus le comportement comme bon ou mauvais, mais comme préféré ou non. Nous discernons les comportements non préférés et nous nous en éloignons. Pourtant, nous savons que la personne qui donne l’exemple du comportement non préféré est parfaitement là où elle est, en train de vivre les leçons qu’elle doit apprendre.

 

Nous ne souhaitons peut-être pas passer du temps avec elle, mais nous respectons tout le monde, quel que soit son niveau vibratoire.

 

La vibration et la fréquence sont réalisées comme l’infrastructure dans laquelle l’humanité vit. Atteindre une fréquence plus élevée signifie un changement d’orientation, un changement de perception vers un lieu où l’amour règne en maître.

 

Lorsque le maître intérieur s’éveille, le pouvoir de l’amour est réalisé. La peur disparaît et on ne peut plus être manipulé et manœuvré. Le jugement moral disparaît.

 

Oui, la vie est belle quand on s’élève dans la cinquième dimension et qu’on sent l’amour divin couler dans nos veines.

 

l’Amour Divin qui coule dans nos veines. La vie est belle et s’améliore.

 

Et chers frères, le meilleur est encore à venir. Oui, la vie devient délicieuse. Car nous avons le contrôle maintenant. Et ce qui est merveilleux, c’est que de bons moments nous attendent. Des temps que nous ne pouvons envisager pour la puissance, la gloire et la joie qu’ils contiennent. Des temps qui sont un rêve heureux. Oui, le meilleur est encore à venir.

 

Aita canalisant son Soi Supérieur. Nous sommes des êtres bénis en effet.


17/04/2021
0 Poster un commentaire