uni-vers la conscience

uni-vers la conscience

Le travail avec les esprits de la nature

006.JPG  Je souhaite partager ce texte, tiré du livre : "Le livre de la magie divine" de Omraam Mikhaël Aïvanhov. Oeuvrer avec la nature est une autre façon de faire que j'affectionne particulièrement, les résultats sont agréablement surprenantes.

Je vous souhaite un doux week end sous cette pleine lune.

 

 

 

 

Si vous pouvez entrer en communication avec la nature, c’est qu’elle est vivante et intelligente. Et elle est vivante et intelligente parce qu’elle est habitée par des créatures de toutes sortes qui travaillent sur les pierres, les plantes et les animaux. Ces créatures ont été mentionnées dans les traditions du monde entier. Bien sûr, elles ne se présentent peut-être pas telles qu’elles ont été décrites par chaque religion ou chaque culture, mais l’essentiel est de savoir que la nature est vivant parce qu’elle est habitée, que les quatre éléments, la terre, l’eau, l’air et le feu, sont habités et que nous pouvons entrer en communication avec les créatures qui les habitent pour faire différents travaux.

 

Cette réalité est connue depuis des millénaires par les mages, magiciens et sorciers de tous les continents. Ils s’efforcent de mettre ces entités à leur service et beaucoup y parviennent… malheureusement. Car là aussi, en général, ils ne le font que pour satisfaire leurs convoitises, leur sensualité, leur désir de vengeance, etc., et les esprits leur obéissent. Car les esprits de la nature aiment qu’on leur donne un travail à faire, et ils le font sans se préoccuper si c’est bénéfique ou nuisible : ils exécutent la tâche qu’on leur donne, poussés par la crainte de cette volonté supérieure à eux qui a réussi à les dominer. C’est pourquoi tant de gens les utilisent pour des entreprises abominables : ils obéissent, car ils sont ainsi faits, ils n’ont aucune conscience morale, ils font de la même façon le mal et le bien. Alors, c’est à nous maintenant de les engager en vue d’un travail divin.

 

Quand vous allez dans la nature, il faut avoir conscience de la présence de tous ces esprits qui la peuplent et qui existaient déjà bien avant notre apparition sur la terre. Il est bon de se lier à eux, de leur parler, de s’émerveiller devant la beauté du travail qu’ils accomplissent sous la terre et sur la terre, dans l’eau, dans l’air, etc. A ce moment-là, ils sont heureux, ils se prennent d’amitié pour vous, vous sourient, vous donnent leurs cadeaux : la vitalité, la joie, l’inspiration poétique et même la clairvoyance.

 

Mais vous ne devez pas vous arrêter là. Tous ces milliards d’esprits qui peuplent la nature, vous devez les faire participer à un travail divin. Quand vous vous promenez dans la forêt ou sur une montagne, adressez-vous à toutes ces créatures invisibles qui sont là en train de contribuer par leur activité à la vie des pierres, des plantes, des animaux, et demandez-leur de venir apporter leur aide à tous ceux qui travaillent pour l’amour, la lumière, la paix : pour l’établissement du Royaume de Dieu sur la terre.

 

Et lorsque vous allez au bord de la mer ou d’un fleuve, adressez-vous aux esprits qui les habitent, dites-leur : « Alors, que faites-vous pour le bien de l’humanité, Tâchez d’influencer tous ceux qui viennent se baigner et ceux qui voyagent sur les eaux, inspirez-leur le désir de changer, de s’améliorer… Bien sûr, ils ont la tête dure, mais vous avez des pouvoirs, et si vous insistez, ils finiront par vous écouter malgré eux et accompliront votre volonté. Allez, au travail ! ». C’est ainsi qu’un jour des milliards d’esprits seront en marche sur toute la terre et travailleront sur les cœurs et les cerveaux humains.

 

Pourquoi est-on avare au point de ne jamais penser à dire deux mots pour le bien de l’humanité ? Pour soi-même, qu’est-ce qu’on n’est pas capable de faire ? On remuerait ciel et terre… mais pour les autres ! Eh bien, justement, il est temps de changer de mentalité. Désormais, où que vous alliez dans la nature, pensez à vous adresser à tous les êtres qui habitent les grottes, les arbres, les ruisseaux, les lacs, même les étoiles, et demandez-leur de venir participer à l’avènement du Royaume de Dieu sur la terre. C’est alors que le Ciel reconnaîtra en vous un constructeur de la nouvelle vie, une source, un fils de Dieu. Le ciel, la terre, les océans, tous les éléments ont juré devant l’Eternel d’aider ceux qui travaillent à devenir des créateurs de paix, d’harmonie et de beauté.

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov



03/06/2023
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 58 autres membres