uni-vers la conscience

uni-vers la conscience

Les 4 règnes

4 éléments.jpg    Il  me semble intéressant, pour avoir une résonnance avec l’Unité d’aborder chaque règne dans l’harmonie. Ces règnes sont :

 

Le Minéral

Le Végétal

L’animal

L’Homme

 

 

Il est d’ailleurs intéressant de faire une analogie avec les 4 éléments :

 

-      Le minéral, correspond à l’élément Terre,

-      Le végétal, à l’élément Eau,

-      L’animal, à l’élément Air,

-      L’Homme, à l’élément Feu.

 

Commençons avec le Minéral (Terre). Nous allons observer une pierre par exemple, si vous êtes en phase avec elle, en vous laissant aller dans vos impressions, nous ressentons que nous ne sommes pas sur la même ligne de temps. Son monde est très dense et très lent et que cette pierre est sortie tout droit de la gueule d’un volcan et celui-ci est un régénérateur de notre Terre, il l’ensemence !

Ensuite, nous visualisons notre belle planète, là notre cœur s’ouvre, nous comprenons les tenants et les aboutissants que tout cela ne tient pas du hasard, mais plutôt d’une merveilleuse organisation qui peut nous mettre en harmonie et en état d’Amour pour notre belle planète bleue. Nous pouvons dire « nous sommes dans le cœur du Minéral.

 

Passons au monde végétal (Eau). Lors d’une promenade en étant dans le ressenti ce qui peut nous frapper c’est la diversité, mais quelle imagination ! Un mot peu nous venir en tête « Abondance ». C’est l’abondance des formes, des couleurs, des odeurs, du touché, en fait tous nos sens sont accaparés, c’est le royaume des sens et des émotions !

Nous abordons souvent ce règne avec l’émotion. On peut se demander quelle énergie sous-tend toute cette créativité ? Tous se régule, cohabite, où chacun trouve sa place.

Ressentez-vous cette force de vie incroyable ? Le moment le plus propice pour ressentir cette énergie c’est le printemps.

 

Pour le règne Animal (Air), notre première observation, c’est un monde en mouvement. Les enfants sont attirés par eux. Premier ressenti, notre état émotion ; « C’est mignon ! C’est beau ! ». Si nous allons un peu plus loin dans nos observations, nous allons nous rendre compte que ce règne adopte toutes sortes de techniques, une adaptabilité beaucoup plus complexe car rentre en considération les outils, les constructions, le mimétisme…

A partir de ce moment-là, nous ne sommes plus dans l’émotionnel, mais plutôt dans le mental.

Il est intéressant de constater que le monde Animal soit devenu un partenaire pour répondre à nos problèmes, cela s’appelle le biomimétisme.

 

Le dernier règne, et pas le moindre l’Homme (Feu). Ce règne peut être le plus épineux, lorsque l’on vit harmonieusement avec les trois autres. Essayons de prendre du recul, que ressentons nous ?

La première chose que l’on puisse dire, l’Homme est un explorateur avec ce besoin inné de comprendre.

Certains sont à la recherche de leur origine (céleste) en quête du paradis perdu, ils cherchent désespérément des réponses à l’extérieur dans le monde matériel et sont prêt à retourner le monde car leur colère est grande, ils pensent qu’ils sont puni. Leur façon de voir le monde est dévastatrice, mais il me semble que nous avons tous un jour eu ce sentiment.

Pour la plupart d’entre nous, nous sommes sortie de cette tempête intérieure et nous nous ouvrons et faisons allégeance au monde qui nous entoure, bien que nos peurs soient toujours présentes.

Une caractéristique bien présente « la Peur », elle qui dicte notre vie, notre façon de nous comporter, nous sommes tous sous son joug chacun à notre niveau et nous ne devrions juger personne. De tous les règnes, c’est l’Homme qui a le plus peur.

Essayons d’aller plus loin, que ce cache-t-il derrière cette peur ? Laissez-vous aller dans vos ressentis dans la globalité.

Je perçois des petits enfants craintifs dans un monde qui leurs paraît hostile, cela me touche beaucoup car j’entrevois leur sensibilité qui est pure. Ce sont de petits êtres apeurés. Je suis émerveillée par leur sensibilité.

 

Mes propos peuvent vous paraître utopistes, essayé de regarder, de ressentir sous l’angle positif, car ce n’est pas dans la noirceur que l’on voit, qu’on se libère, mais dans la lumière.

Chaque règne, je les ai abordé d’un point de vue positif et chacun m’ont donné leur enseignement, ils sont indissociables car c’est par eux que va naître notre sentiment d’Unité.

 

Isabelle

 

 



13/07/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres